4 503 morts à l'hôpital du coronavirus et au moins 884 autres en EHPAD

4 503 morts à l'hôpital du coronavirus et au moins 884 autres en EHPAD

02.04.2020
  • Ehpad

Depuis le 1er mars, 4 503 personnes sont mortes, dont 471 décès enregistrés dans les hôpitaux au cours des 24 dernières heures, a annoncé ce jeudi soir le Pr Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, lors du point de situation quotidien sur l'évolution de l'épidémie de coronavirus.

Parmi les plus de 26 000 personnes hospitalisées, près de 6 500 sont en réanimation, soit 382 de plus en un jour, une hausse qui ralentit depuis lundi.

Le directeur général de la Santé a par ailleurs indiqué qu'un « excès de mortalité de 19 % » avait été observé sur le territoire durant la semaine du 23 au 28 mars et que cet excès était « exceptionnel » dans 26 départements, dont huit en Ile-de-France (il a cité la Seine-Saint-Denis et le Haut-Rhin) et huit des dix départements du Grand Est — sans préciser quel niveau cet excès avait atteint dans chacun d'eux.

Premier bilan partiel dans les Ehpad

Promis depuis plusieurs jours, un premier bilan provisoire « partiel » sur le nombre de décès dans les Ehpad a été dévoilé jeudi soir, avec 884 décès de personnes âgées du coronavirus et 14 638 cas « confirmés ou possibles » recensés.

« Il s'agit d'un premier chiffre partiel, avec de grandes inégalités dans le recueil entre régions et un travail important est en cours pour regrouper l'ensemble de ces données », a précisé le Pr Salomon.

« L'ensemble des établissements de type Ehpad n'a pas remonté la totalité des cas et des décès (...) les données sont donc toujours en consolidation », a-t-il précisé.

Sur ce total, 570 décès liés au Covid-19 ont ainsi été enregistrés par l'ARS dans les Ehpad du Grand Est depuis l'apparition du virus (plus du tiers des 1 585 décès comptabilisés dans la région). Le Haut-Rhin, foyer de contamination, comptabilise à lui seul 314 de ces décès.

Inquiétudes pour les résidents

Dans toute la France, la situation dans les Ehpad est source d'inquiétudes. Un confinement strict, en chambre individuelle, a été mis en place dans de nombreux établissements et les visites extérieures sont interdites depuis plus d'un mois.

Plusieurs acteurs du secteur alertent depuis plusieurs jours sur l'urgence d'agir pour prévenir une hécatombe dans les EHPAD, dont les médecins coordonnateurs. Ce jeudi, le Conseil Territorial de Santé de l’Essonne a lancé un appel pour renforcer de toute urgence l’aide aux soins de ville et en EHPAD. « La situation des soins à domicile et en EHPAD vire au cauchemar. Si l’on ne fait rien dès aujourd’hui, l’Essonne pourrait payer un bien lourd tribut à cette crise », estime le conseil territorial. Les EHPAD manquent de moyens de protection pour les auxiliaires de vie et redoutent des problèmes d’approvisionnement en médicaments.

Avec AFP

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation

Une consultation de déconfinement à 46 euros créée pour la reprise des suivis complexes

Pendant le confinement, la faible fréquentation des cabinets a été synonyme de retards de soins importants pour les patients les plus fragiles. Depuis le 11 mai, l'activité a repris et l'une des...3

Deux fois plus d'arrêts cardiaques extrahospitaliers pendant le confinement Abonné

ecg

Alors que les Français ont eu tendance à éviter les urgences hospitalières (hors Covid-19) pendant la période du confinement, quelles ont... 1

Hydroxychloroquine : l'étude du Lancet sous le feu de la critique

Plaquénil

La suspension par l'OMS des essais sur l'hydroxychloroquine aurait pu signer la fin de ce possible traitement contre le Covid-19. Mais... 7

Cardiovasculaire PRISE EN CHARGE DE LA POUSSÉE HYPERTENSIVE Abonné

Tensiomètre cassée

La poussée hypertensive est une situation clinique fréquente, bénigne dans la très grande majorité des cas. Cependant, il arrive que cet... Commenter

Pédiatrie LA MALADIE DE KAWASAKI Abonné

Cliché 1 Œdème des lèvres avec fissuration

La maladie de Kawasaki est une vascularite aiguë touchant l’enfant de moins de 5 ans. Cliniquement, des manifestations cutanées dominent le... Commenter

A découvrir