Les jours de carence supprimés, les généralistes infectés pourront remplir leur AT en ligne

Les jours de carence supprimés, les généralistes infectés pourront remplir leur AT en ligne

Camille Roux
| 25.03.2020
  • .

Les règles d'indemnisation pour les médecins en arrêt de travail à la suite d'une contamination au Covid-19 viennent d'être modifiées. Dans un courrier adressé hier aux généralistes, l'Assurance maladie a annoncé la suppression du délai de carence de trois jours initialement prévu pour les praticiens infectés mis en quarantaine. Ils toucheront ainsi 112 euros d'indemnités journalières dès le premier jour d'arrêt. Cette suppression des jours de carence a également été annoncé dans un communiqué du gouvernement ce mercredi pour l'ensemble des assurés de tous les régimes.

Critiqué par les professionnels, le délai de carence de trois jours n'était appliqué qu'aux médecins positifs au coronavirus mais pas à ceux se mettant en arrêt de travail pour la garde d'un enfant ou car présentant une pathologie à risque nécessitant l'isolement. La même règle s'appliquera désormais à tous les cas de figure précédemment cités. 

Pour rappel, la Carmf indemnise désormais aussi les praticiens en arrêt sans délai de carence et à hauteur des indemnités appliquées habituellement à partir du 90e jour.

Le numero d'appel Ameli remplacé par une déclaration d'AT en ligne

Autre nouveauté, le numéro d'appel pour bénéficier de ces IJ dérogatoires pendant l'épidémie de coronavirus, est supprimé. De nombreux médecins souhaitant arrêter leur activité avaient fait part de leur grande difficulté à joindre le service téléphonique mis en place par la Cnam, qui était par ailleurs un numéro surtaxé. Un médecin du Bas-Rhin testé positif au covid-19 avait ainsi confié au Généraliste avoir passé plus d'une heure et demie en attente sans succès. Le twittos Dr Jean-Jacques Fraslin déplorait lui aussi en début de semaine avoir tenté de joindre le service ameli plusieurs fois au téléphone sans succès. 

Ce mercredi, joint par Le Généraliste, la Cnam a confirmé que les professionnels de santé pourront désormais passer par le portail declare.ameli.fr pour effectuer leur demande d'arrêt de travail dans le cas des médecins souhaitant s'arrêter car présentant une pathologie à risque ou pour une garde d'enfant. Les médecins généralistes infectés par le virus devront eux faire rédiger un AT par leur médecin traitant ou le remplir eux-même sur Amelipro, de préférence en ligne pour éviter les déplacement en bureau de Poste. Leurs IJ seront ainsi versées automatiquement.

Mis à jour le 03/04/2020. 

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation

Une consultation de déconfinement à 46 euros créée pour la reprise des suivis complexes

Pendant le confinement, la faible fréquentation des cabinets a été synonyme de retards de soins importants pour les patients les plus fragiles. Depuis le 11 mai, l'activité a repris et l'une des...3

Deux fois plus d'arrêts cardiaques extrahospitaliers pendant le confinement Abonné

ecg

Alors que les Français ont eu tendance à éviter les urgences hospitalières (hors Covid-19) pendant la période du confinement, quelles ont... Commenter

Hydroxychloroquine : l'étude du Lancet sous le feu de la critique

Plaquénil

La suspension par l'OMS des essais sur l'hydroxychloroquine aurait pu signer la fin de ce possible traitement contre le Covid-19. Mais... 5

Cardiovasculaire PRISE EN CHARGE DE LA POUSSÉE HYPERTENSIVE Abonné

Tensiomètre cassée

La poussée hypertensive est une situation clinique fréquente, bénigne dans la très grande majorité des cas. Cependant, il arrive que cet... Commenter

Pédiatrie LA MALADIE DE KAWASAKI Abonné

Cliché 1 Œdème des lèvres avec fissuration

La maladie de Kawasaki est une vascularite aiguë touchant l’enfant de moins de 5 ans. Cliniquement, des manifestations cutanées dominent le... Commenter

A découvrir