Coronavirus : décès du premier médecin généraliste et de deux autres praticiens

Coronavirus : décès du premier médecin généraliste et de deux autres praticiens

Stéphane Lancelot
| 23.03.2020
  • Lit d'hôpital vide

Le coronavirus a fait ses premières victimes dans le corps médical français. Dimanche, Olivier Véran a ainsi annoncé la mort d'un premier praticien contaminé par le Covid-19. Ce médecin retraité de 67 aurait été contaminé après avoir repris du service à l'hôpital de Compiègne (Oise). Ce lundi, l'AFP a appris « de sources concordantes » le décès de deux autres médecins de la région Grand-Est : un généraliste de 60 ans, et un gynécologue-obstétricien de 66 ans.

Omnipraticien en Moselle, le Dr Sylvain Welling, âgé de 60 ans, est le premier médecin généraliste mort après avoir été contaminé par le Covid-19. Il est décédé à l'hôpital de Saint-Avold où il était rentré pour des « problèmes respiratoires », a indiqué Gilbert Weber, maire de la commune mosellane où le médecin exerçait. Le Dr Welling avait été admis jeudi dans l'établissement où il est décédé samedi « dans le service de réanimation Unité Covid-19 », a indiqué dans un communiqué l'hôpital de Saint-Avold. Le praticien « est arrivé aux urgences » avant d'être « hospitalisé dans le secteur de réanimation », a précisé une source hospitalière, qui ignorait en revanche s'il a été en contact avec des patients qui auraient pu le contaminer.

MG France « exigera des réponses »

« C'était un médecin très actif, il était à [son cabinet] très tôt le matin et très tard le soir », a salué Gilbert Weber, ignorant s'il y avait des cas de Covid-19 dans sa commune de plus de 5 000 habitants, située dans l'est de la Moselle.

Dans un communiqué publié ce lundi, MG France « rend hommage à ce premier médecin généraliste victime du Covid-19 et partage la tristesse de sa famille à laquelle il assure son soutien ». Le syndicat « remercie » également « chacun des généralistes pour son travail constant et sa combativité qui va indiscutablement sauver des vies, même si l'absence d'équipements de protection va en contaminer un certain nombre ».

« Attristé » par ces décès, le SML réclame quant à lui « que tout ce qui est possible soit mis en œuvre sans tarder afin que les médecins libéraux, et tous les soignants, bénéficient de mesures sérieuses de protection afin d’éviter de nouvelles morts », alors que la polémique enfle sur le manque de masques.

MG France prévient enfin qu'il « exigera des réponses pour toutes les erreurs organisationnelles ou décisionnelles constatées » après l'épidémie.

Mise à jour à 22H20 :

Au moins deux autres médecins généralistes seraient décédées après avoir été contaminées au Covid-19 ces derniers jours. Le Dr Mahen Ramloll, 70 ans, est mort dimanche à l'hôpital de Colmar après avoir, selon la presse régionale, confié à un confrère avoir été en contact avec des patients infectés. Le Dr Olivier-Jacques Schneller, 68 ans, s'est éteint ce week-end à l'hôpital de Trévenans (Territoire-de-Belfort), selon Jean-Denis Perret-Gentil, le maire de Couthenans, une commune de Haute-Saône où il possédait son cabinet. « Il était positif au coronavirus », a précisé l'élu à l'AFP.

(Avec AFP)

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Véran

En direct du CMGF 2020 Le congrès rend hommage aux généralistes décédés du Covid, Véran ne révèle rien sur le Ségur

Censée se tenir en mars au Palais des Congrès de la porte Maillot (Paris), la 14e édition du Congrès de la médecine générale France s’est finalement ouverte ce jeudi. Coronavirus oblige, les...1

En direct du CMGF 2020 Covid-19, la symptomatologie trop peu spécifique pour s’affranchir des tests

Tests PCR

« Malheureusement dans le Covid, le tableau clinique est trop peu spécifique [...] pour pouvoir se passer du test. » Tel est le constat dres... Commenter

En direct du CMGF 2020 Nomenclature : les généralistes n'utilisent qu'une petite partie des actes majorés

honoraires

Les médecins généralistes utilisent-ils l'éventail des majorations prévues dans la nomenclature et si non pourquoi ? Lors de la... 2

Oncologie DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN AU-DELÀ DE 75 ANS Abonné

Mammographie

Même s'il n'y a pas d'argument scientifique pour dépister le cancer du sein par mammographie chez les femmes de 75 ans et plus, un essai... 1

Hépatologie HÉPATITE C : DU DÉPISTAGE AU TRAITEMENT Abonné

VHC

L’élimination de l’infection par le VHC en France a été fixée pour 2025. Cet objectif nécessite l’implication de tous les acteurs :... Commenter

A découvrir