Dépistage du cancer du col utérin : priorité au test HPV

Dépistage du cancer du col utérin : priorité au test HPV

Nicolas Evrard
| 06.09.2019

Cet été, une reco de la HAS est presque passée inaperçue. Et pourtant, son enjeu est majeur puisqu’elle entérine enfin la recherche du HPV dans le dépistage du cancer du col de l’utérus.

  • hpv

En actualisant ses recommandations de 2010 sur le dépistage du cancer du col de l'utérus, la Haute autorité de santé (HAS) change de braquet et propose désormais aux pouvoirs publics une stratégie nationale incluant le test HPV. Ce test est recommandé en première intention chez les femmes asymptomatiques à partir de 30 ans chez lesquelles il s'avère plus efficace que l'examen cytologique. Pour autant, le frottis ne disparaît pas, il cohabite. Cette réévaluation fait suite à une...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Médocs et environnement

L'OCDE s'inquiète de la toxicité des résidus de médicaments dans l'environnement

L'OCDE recommande la mise en place de stratégies nationales et de plans d'actions pour gérer les risques environnementaux liés à la présence des produits pharmaceutiques dans l'environnement, qui...2

L'ANSM avertit sur le risque de cancer cutané de Picato®

L’ANSM informe sur les risques de carcinomes épidermoïdes cutanés rapportés en Europe chez des patients utilisant Picato® (mébutate... Commenter

Huit Français sur dix ont une bonne image des médecines douces selon une étude

Acupuncture

Les Français voient d'un bon œil les médecines douces. Selon une étude Santé Claire/Harris Interactive*, 86 % déclarent en avoir une bonne... 3

Urologie LA DYSFONCTION ÉRECTILE RÉSISTANTE AUX IPDE-5 Abonné

Dysfonction érectile

La mise sur le marché du Viagra en 1998, puis d’autres inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (IPDE-5) a révolutionné la prise en... Commenter

PNEUMONIE, PAC OU PAS PAC ? Abonné

Pneumonie

Avec une incidence de 4,7/1 000 personnes/an, la pneumonie est une pathologie relativement fréquente en soins primaires. à l’occasion de la... Commenter

A découvrir