Soins non programmés : l’URPS et l’ARS Île-de-France lancent une mission pour améliorer leur prise en charge

Soins non programmés : l’URPS et l’ARS Île-de-France lancent une mission pour améliorer leur prise en charge

Stéphane Lancelot
| 15.07.2019

Comment améliorer la réponse à la demande croissante de soins non programmés ? L’URPS Île-de-France et l’Agence régionale de santé francilienne ont lancé jeudi une mission afin de répondre à cette question.

  • Salle d'attente

Du fait de la désertification médicale, de plus en plus de Français peinent à obtenir rapidement un rendez-vous chez le médecin généraliste. Un problème d'accès aux soins qui pousse certains à s’orienter directement vers les urgences.

Selon une enquête menée en 2015 par l'URPS francilienne, 97 % des médecins libéraux de la région font face à une demande de soins non programmés (SNP) concentrée entre 18 heures et 20 heures. Si 75 % des praticiens disaient...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Pharmacienne

La « dispensation adaptée » par les pharmaciens agace prodigieusement les médecins

Après la prescription pharmaceutique et la vaccination antigrippale étendue en officine, les pharmaciens pourront toucher une rémunération pour la « dispensation adaptée » des médicaments prescrits...2

Brève

Hôpital : le plan du gouvernement ne convainc ni les médecins libéraux ni les patients

.

Malgré l'effort financier concédé par le gouvernement pour répondre à la crise dans les hôpitaux français, le nouveau plan présenté... Commenter

Mois sans alcool : malgré le niet de Macron, la campagne aura lieu sans les autorités

Emmanuel Macron

Le « Mois sans alcool » n'aura pas lieu avec le soutien des autorités sanitaires en France en janvier prochain. Pas parce qu'il a été... Commenter

Pédiatrie LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON DE MOINS DE 12 MOIS Abonné

Bronchiolite

Les toutes dernières recos de la HAS démédicalisent la prise en charge de la bronchiolite. Exit notamment la kinésithérapie respiratoire.... Commenter

Cardiologie QUEL ANTIHYPERTENSEUR EN PREMIÈRE INTENTION ? Abonné

Hypertension

L’efficacité et la tolérance des principales classes d’antihypertenseurs prescrites en première ligne ont été comparées entre elles, pour... Commenter

A découvrir