Poursuivie par sa CPAM, une généraliste rouvre son cabinet grâce au soutien de ses patients

Poursuivie par sa CPAM, une généraliste rouvre son cabinet grâce au soutien de ses patients

Stéphane Lancelot
| 09.05.2019
  • AT

Convoquée fin mars par la CPAM des Côtes-d’Armor, pour un taux de prescriptions « atypique » d'arrêts maladie supérieur à la moyenne locale, le Dr Claire Bigorgne avait fermé les portes de son cabinet, dégoûtée par ce rendez-vous. La caisse lui reprochait précisément « une part d'indemnités journalières en accidents de travail supérieure à la moyenne des médecins du secteur et des arrêts maladie de plus de 45 jours ».

Dans la foulée, les patients...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Pollution

Pollution et changement climatique nuisent déjà à la santé des enfants

Asthme et risques cardiaques à cause de l'air pollué, infections et malnutrition dues au réchauffement… Si rien n'est fait contre la pollution et le changement climatique, la santé des enfants qui...Commenter

Après une agression à Nice, les médecins de SOS pourront être escortés par des policiers

Police

Quelques jours après l'agression d'une jeune généraliste aux Moulins, quartier difficile à l'Ouest de Nice, les autorités locales ont très... Commenter

Agacé par les annonces de Macron sur l'hôpital, le Sénat boycotte le PLFSS, « obsolète »

Sénat

Les déclarations d’Emmanuel Macron sur l’hôpital hier après-midi n’ont pas agacé que les manifestants. En plein examen du projet de loi de... Commenter

Urologie LA DYSFONCTION ÉRECTILE RÉSISTANTE AUX IPDE-5 Abonné

Dysfonction érectile

La mise sur le marché du Viagra en 1998, puis d’autres inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (IPDE-5) a révolutionné la prise en... Commenter

PNEUMONIE, PAC OU PAS PAC ? Abonné

Pneumonie

Avec une incidence de 4,7/1 000 personnes/an, la pneumonie est une pathologie relativement fréquente en soins primaires. à l’occasion de la... Commenter

A découvrir