Maladies rares, tous concernés !
CMGF 2019 (2/5)

Maladies rares, tous concernés !

19.04.2019

Sans conteste, le parcours du patient et l’articulation des soins entre 1er, 2e et même 3e recours, étaient au cœur du récent Congrès de médecine générale France (CMGF Paris, 4-6 avril). En témoigne la communication sur les maladies rares qui a ouvert le bal de cette 13e édition. L’occasion de mettre en avant ces pathologies méconnues et paradoxalement pas si rares qui font l’objet depuis peu d’une collaboration entre le Collège de la médecine générale, les filières spécialisées...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Internes

Buzyn ouvre la porte à une rémunération des « heures sup’ » des internes, l’Isnar-IMG furieuse

En février, lors de son congrès, l’Isnar-IMG (Intersyndicale des internes de médecine générale) avait alerté Agnès Buzyn sur le temps de travail des internes, après avoir publié les résultats d’une...Commenter

Université d'été de la CSMF La volonté d’union syndicale plus forte que les divergences générationnelles ?

Table ronde intersyndicale à l'Université d'été 2019 de la CSMF

En invitant les représentants de syndicats de médecins séniors et juniors à l’occasion de son Université d’été, la CSMF entendait réunir la... Commenter

En direct de l'Université d'été de la CSMF Retraites, revalos, lapins… les réponses de Buzyn aux inquiétudes des médecins libéraux

Agnès Buzyn en visio au congrès de la CSMF

La 25e Université d’été de la CSMF a ouvert ses portes vendredi au Palais des congrès d’Antibes-Juan-les-Pins dans un contexte marqué par... 20

Diabétologie PAS D'“EFFET MÉMOIRE” DU CONTRÔLE INTENSIF DU DIABÈTE Abonné

Controle diabète

VADT, étude de suivi de patients DT2 sur 15 ans, a pendant ses 5,6 premières années comparé l'effet d'un contrôle intensif du DT2 vs... Commenter

ORL TOUT VERTIGE POSITIONNEL N’EST PAS BÉNIN Abonné

Fig.2

Le diagnostic de VPPB doit être basé sur des éléments cliniques précis et concordants. Toute discordance doit remettre en cause le... Commenter

A découvrir