Enquête : faut-il ou non allonger d'un an l'internat de médecine générale ?

Enquête : faut-il ou non allonger d'un an l'internat de médecine générale ?

Christophe Gattuso
| 06.03.2019

Depuis plusieurs années, les généralistes enseignants réclament l’allongement de 3 à 4 ans du DES de médecine générale pour parfaire le cursus des futurs médecins de famille. Après y avoir été longtemps opposés, les représentants des internes sont prêts à envisager un 3e cycle en 4 ans à condition notamment que cette dernière année soit professionnalisante et les mette davantage en autonomie en cabinet libéral.

Et vous, pensez-vous qu'il faille allonger d'un an l'internat de médecine générale ?

Le Généraliste lance une enquête en ligne afin de connaître l'avis des médecins de famille mais aussi des internes et des étudiants qui seront les premiers concernés par cette mesure. Prenez le temps d'y répondre, cela vous prendra moins de deux minutes.

Les résultats de ce débat seront présentés dans un prochain numéro du Généraliste et commentés lors d'un débat organisé le vendredi 5 avril, de 14h30 à 16h, lors du Congrès de la médecine générale France (CMGF 2019), dont le Généraliste est partenaire.

 

Participez à notre jeu concours et tentez de gagner votre place pour le CMGF 2019 ! 

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bercy

Bercy suggère « d'adapter » la liberté d'installation des médecins en zone surdotée

La désertification médicale n'inquiète pas seulement les autorités de santé et la population. Elle préoccupe aussi le ministère de l'Économie et des Finances. Au point que la Direction générale du...11

Homéopathie : rejet de deux plaintes pour anticonfraternité, « la liberté d'expression » invoquée

Granules

À chaque audience sa décision. Alors que les chambres disciplinaires de première instance (CDPI) des conseils de l'Ordre de Champagne-Ardenn... 1

En France, la mortalité néonatale reste élevée, sans que l’on sache pourquoi, alerte le Collège des gynécos

réanimation enfant

La mortalité néonatale (entre 0 et 28 jours) est plus élevée en France que dans la plupart des pays européens. « Ce taux de 2,4/ 1000... 1

LE CNGE S’EN PREND À L’ALCOOL Abonné

Verre de vin

Après son avis de juin dernier sur le repérage nécessaire des usages d’alcool à risque, le conseil scientifique du CNGE poursuit cet... Commenter

Pédiatrie ÉVALUER ET TRAITER LA DOULEUR DE L'ENFANT Abonné

Echelle douleur

En 20 ans, la reconnaissance et la prise en charge de la douleur l’enfant ont fait des progrès considérables. L’arsenal thérapeutique... Commenter

A découvrir