Pneumocoque-méningocoque : un quart des décès d'enfants infectés aurait pu être évité grâce à la vaccination

Pneumocoque-méningocoque : un quart des décès d'enfants infectés aurait pu être évité grâce à la vaccination

Nicolas Evrard
| 12.09.2018
  • Réanimation

25 % des décès et 25 % des séquelles graves survenus chez les enfants avec une infection sévère liée au méningocoque C ou au pneumocoque, auraient pu être évités par la simple application du calendrier vaccinal notamment contre ces deux bactéries. C'est ce que révèle ce mercredi l'Inserm dans un communiqué rendant compte des travaux conduits par ses chercheurs et des pédiatres du CHU de Nantes et du Grand-Ouest, ainsi que de l'hôpital Necker Enfants malades (AP-HP). Les...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Sénat

Le forfait de réorientation des urgences supprimé par le Sénat

Un petit tour et puis s'en va. Adopté fin octobre par l'Assemblée nationale, l'amendement au budget de la Sécu visant à expérimenter pendant trois ans le versement d'un forfait de 60 euros aux...Commenter

Trois nouveaux foyers de rougeole détectés en France, dont le plus actif sévit en Ile-de-France

Rougeole

Le dernier bulletin épidémiologique sur la Rougeole de Santé publique France fait état de trois régions rapportant des foyers actifs en... Commenter

Des médecins étrangers manifestent devant le ministère pour plus de reconnaissance

Manifestation

Blouses blanches sur le dos, pancartes « médecins en détresse » à la main, une centaine de praticiens se sont rassemblés jeudi devant le... Commenter

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir