Lyme et SPPT : le CNGE appelle à ne pas suivre la reco de la HAS

Lyme et SPPT : le CNGE appelle à ne pas suivre la reco de la HAS

10.07.2018
  • Lyme

Et maintenant le CNGE ! Déjà critiquées par les infectiologues et l’Académie de Médecine, les nouvelles recos de la HAS sur la maladie de Lyme se sont attiré les foudres du Collège national des généralistes enseignants (CNGE). Via un communiqué publié mardi, le collège appelle les médecins à ne pas tenir compte de la recommandation concernant le « Symptomatologie/Syndrome persistant polymorphe après possible piqûre de tique (SPPT) ». « En l’état actuel de la science,...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Nicolas Revel

Les 300 premiers assistants ont permis de recevoir au moins 12 % de patients en plus, selon la Cnam

Six mois après l'entrée en vigueur de l'avenant 7 à la convention médicale sur les assistants médicaux, l'heure est au premier bilan et aux premiers ajustements. ...2

Soins non programmés : mobilisés, les généralistes ne peuvent pas répondre à toutes les demandes

Salle attente

Après celle de l'URPS-ML Île-de-France, une nouvelle enquête confirme que les médecins généralistes sont déjà largement mobilisés pour... Commenter

Protections intimes : l'Anses alerte sur le risque « rare mais grave » du choc toxique

Tampon

Dans son rapport sur les protections intimes féminines rendu public mardi, l'Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation, de... Commenter

ORL INTERNET POUR TRAITER LES VERTIGES CHRONIQUES Abonné

Vertige

Le syndrome vestibulaire touche chaque année environ 5 % des adultes. En cas d’évolution chronique, la prise en charge est mal établie. Les... Commenter

Santé des femmes LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES AU SEIN DU COUPLE Abonné

Consultation

Afin de renforcer l’implication des professionnels de santé dans la lutte contre la violence faite aux femmes, la HAS a publié des... Commenter

A découvrir