Pr Christophe Bureau, secrétaire général de l’AFEF - Hépatite C et prescription : « Ma crainte, c’est que les généralistes ne s’emparent pas de cette nouvelle mission »

Pr Christophe Bureau, secrétaire général de l’AFEFHépatite C et prescription : « Ma crainte, c’est que les généralistes ne s’emparent pas de cette nouvelle mission »

16.03.2018

Alors que pour le moment la prise en charge de l'hépatite C reste très hospitalo-centrée, les hépatologues viennent d’émettre des recommandations (voir l'article du Généraliste) qui prônent un traitement et un suivi en ville pour la majorité des patient et proposent l’ouverture des prescription d’antiviraux aux généraliste. Objectif : permettre l’élimination de la maladie dès 2025, comme l’explique le Pr Christophe Bureau, secrétaire général de l’AFEF, qui souligne la simplicité des stratégies proposées et invite les généralistes à s’en emparer 

  • Bureau

Les nouvelles recommandations de l’AFEF revisitent complètement le parcours de soin des patient VHC. Pourquoi ce changement radical ?

Pr Christophe Bureau L’objectif est de permettre l’élimination de l’infection par le VHC en France d’ici 2025. Alors que ce n’était pas possible il y a encore quelques années, toutes les conditions sont maintenant réunies pour aller dans ce sens, avec des moyens de diagnostic non invasifs et des traitements pangénotypiques efficaces dans plus de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Médocs et environnement

L'OCDE s'inquiète de la toxicité des résidus de médicaments dans l'environnement

L'OCDE recommande la mise en place de stratégies nationales et de plans d'actions pour gérer les risques environnementaux liés à la présence des produits pharmaceutiques dans l'environnement, qui...2

L'ANSM avertit sur le risque de cancer cutané de Picato®

L’ANSM informe sur les risques de carcinomes épidermoïdes cutanés rapportés en Europe chez des patients utilisant Picato® (mébutate... Commenter

Huit Français sur dix ont une bonne image des médecines douces selon une étude

Acupuncture

Les Français voient d'un bon œil les médecines douces. Selon une étude Santé Claire/Harris Interactive*, 86 % déclarent en avoir une bonne... 3

Urologie LA DYSFONCTION ÉRECTILE RÉSISTANTE AUX IPDE-5 Abonné

Dysfonction érectile

La mise sur le marché du Viagra en 1998, puis d’autres inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (IPDE-5) a révolutionné la prise en... Commenter

PNEUMONIE, PAC OU PAS PAC ? Abonné

Pneumonie

Avec une incidence de 4,7/1 000 personnes/an, la pneumonie est une pathologie relativement fréquente en soins primaires. à l’occasion de la... Commenter

A découvrir