Grippe : les deux médecins régulateurs des Alpes-Maritimes débordés d'appels

Grippe : les deux médecins régulateurs des Alpes-Maritimes débordés d'appels

Stephane Lancelot
| 08.01.2018
  • Régulateur

Les Alpes-Maritimes comptent un million d'habitants mais seulement deux médecins pour assurer la régulation téléphonique au 15 : un généraliste libéral  et un praticien hospitalier. Et ces derniers sont débordés d'appels avec l'épidémie de grippe. Ce lundi, le vice président de l'association des services de soins et d'urgence médicale (ASSUM) des Alpes-Maritimes, le Dr Roland Didonna, a commenté cette situation à l'antenne de France Bleu Azur. «...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 12 Commentaires
 
francois r Médecin ou Interne 10.01.2018 à 01h19

Le surcroît de travail des hôpitaux est pourtant réel car la gravité cette année tient au fait que les complications surviennent chez des jeunes non vaccinés et n'étant plus immunisés contre h1n1 pdm Lire la suite

Répondre
 
francois r Médecin ou Interne 10.01.2018 à 01h15

Des heures d'attentes dans une salle qui brasse les virus c'est créer les vraies urgences de deux jours plus tard !
En période de grippe les grippés doivent rester chez eux et attendre non pas le Lire la suite

Répondre
 
francois r Médecin ou Interne 10.01.2018 à 01h09

Les urgentistes laissant le terrain des urgences aux réanimateurs comme autrefois pour que seules les vraies urgences soient traitées aux urgence par du personnel compétent

Répondre
 
francois r Médecin ou Interne 10.01.2018 à 01h08

En résumé il faut chasser les urgentistes des hôpitaux pour aller traiter les grippés dans leur lit comme avant
Porter mieux qu avant enfin l'oseltamivir en curatif et prophylaxie des fragiles et Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 09.01.2018 à 20h41

2 regulateurs pour autant d'habitants , cela prouve que les ars sont nulles et incapables de gérer les choses sereinement et budgétairement

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négociations télémédecine

Télémédecine : les négos ont débuté, les jeunes sur le point d'y participer ?

Très attendues, les négociations conventionnelles sur la télémédecine s'ouvraient hier soir à la CNAM. Un enjeu de taille pour le déploiement de ces actes 2.0, bloqués jusqu'ici au stade des...4

[Vidéo] Colposcopie et conisation : en 2018, il sera essentiel de faire mieux !

Frottis

Actuellement, 6 millions de frottis sont réalisés chaque année en France. À l’avenir, ce chiffre augmentera quand le dépistage organisé du... Commenter

Les élections ordinales détournées sur Twitter

Avec son clip vidéo, l'Ordre des médecins encourage les praticiens à voter pour les élections ordinales qui renouvelleront la moitié des... Commenter

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir