PDS : la profession ne veut pas entendre parler d'un éventuel retour aux gardes obligatoires

PDS : la profession ne veut pas entendre parler d'un éventuel retour aux gardes obligatoires

Amandine Le Blanc
| 05.12.2017
  • PDS

En une semaine, coup sur coup, la Cour des comptes puis la ministre de la Santé ont laissé entendre que les horaires d’ouverture des médecins libéraux posaient problème. Dans leur très controversé rapport sur l'avenir de l'Assurance maladie, les Sages réclament qu'une partie des rémunérations des médecins soit conditionnée au développement de la permanence des soins (PDS), à l’extension des horaires d’ouverture et à la réponse aux soins non programmés. Lors d'une...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 32 Commentaires
 
michel a Médecin ou Interne 07.12.2017 à 13h36

Certains idéalistes, généralement barbus, et quelquefois armés jusqu'aux dents, considèrent que l'intervention des médecins dans l'évolution naturelle de la vie humaine est un péché.
Tous les grands Lire la suite

Répondre
 
jeanluc B Médecin ou Interne 06.12.2017 à 21h21

Alors PDS obligatoire pour tous les medecins : du travail , de la SS , remplacants etc ... pourquoi seulement les MG installés !!

Répondre
 
albert w Médecin ou Interne 06.12.2017 à 17h12

La loi en France est 35 heures par semaine. Au delà necessité d'un repos compensatoire. Tout le monde y a droit sauf le médecin Quand réalisera-t-on qu' un médecin fatigué est un médecin dangereux Lire la suite

Répondre
 
philippe B Médecin ou Interne 06.12.2017 à 10h47

On ne reviendra en arriére ...mais repenser le fonctionnemnt de la PDSA est obligatoire ...
Diminuons les secteurs de garde et travaillons en concertation ...SOS, MG et monde hospitalier ..

Répondre
 
Jack S Médecin ou Interne 06.12.2017 à 08h39

Les fonctionnaires repus de la médecine se rebiffent. Les gardes font parties du service public, c'est un minimum compte tenu de la rémunération des médecins.
Certains se plaignent de l'indigence de Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 06.12.2017 à 12h38

1e partie du post de Jack S. : poncifs insultants (auxquels nous sommes hélas habitués) ; nous serons fonctionnaires quand nous aurons les 35h formation comprise, outil de travail financé et Lire la suite

Répondre
 
Jack S Médecin ou Interne 07.12.2017 à 11h21

Chère confrère.
Je vous encourage à revoir votre pratique médicale, son organisation, et effectivement à exiger de diminuer vos heures de travail afin d'améliorer la qualité des soins.
Il va Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...10

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 2

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir