Liberté d'installation : un maire pharmacien reproche à l'État de céder aux syndicats de médecins

Liberté d'installation : un maire pharmacien reproche à l'État de céder aux syndicats de médecins

Stephane Lancelot
| 11.11.2017
  • Désertification médicale

Michel Gabas, pharmacien de profession, est un élu en colère. Et il le fait savoir. Le maire et conseiller départemental d'Eauze (Gers) a adressé une lettre au Premier ministre Édouard Philippe lui reprochant de ne rien faire contre la désertification médicale, révèle « La Dépêche du Midi » .

« Quand ce scandale d'État va-t-il cesser ? », interroge l’élu gersois. Pas convaincu par le développement des maisons de santé pluridisciplinaires et de la...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 27 Commentaires
 
jocelyne g Médecin ou Interne 13.11.2017 à 21h26

il est pharmacien , et donc déjà cela doit le déranger de plus vendre ses petits pots et ses dentifrice car les patients ne poussent plus la porte de son officine , en effet le médecin est ailleurs , Lire la suite

Répondre
 
jeanluc B Médecin ou Interne 15.11.2017 à 10h05

grosse erreur l installation des pharmacies sont soumises à un corrum de population afin d eviter un desert pharmaceutique et une bonne repartition des phartmacies , pourquoi n est ce pas le cas des Lire la suite

Répondre
 
BRUNO D Médecin ou Interne 19.11.2017 à 08h51

Peut être parce que les autres ordres professionnels sont moins puissants que celui des Pharmaciens ?
L'installation régulée des Pharmaciens les a tout de même bien protégés de la concurrence Lire la suite

Répondre
 
2 AV FRANCOIS CUZIN C Médecin ou Interne 12.11.2017 à 16h57

il va perdre sa pharmacie qui va fermer parce que le MG instrumentalise comme « prescripteur » n est pas la pour faire tourner sa « boutique » et n est pas rémunéré a sa juste valeur . On est dans Lire la suite

Répondre
 
ALBERT D Médecin ou Interne 12.11.2017 à 13h42

L'image autant idéalisée que ringarde du "bon médecin de campagne", petit notable local, toujours disponible, aimant la chasse, bourgeoisement installé à côté de son cabinet médical, mais en revanche Lire la suite

Répondre
 
Pascale F Médecin ou Interne 12.11.2017 à 12h46

Raccourcir les études??? Mais ce'est une volonté politique de les allonger pour garder les jeunes à l'hôpital qui manque aussi de médecins. Il rêve.

Répondre
 
JEROME M Médecin ou Interne 12.11.2017 à 12h31

Nous avons eu Mr Michel Gabas au telephonne et apres explications avons convenu d'une entrevue et d'un travail commun possible
Dr Jérôme Marty UFMLS

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Nicolas Thual

« Toute une génération de médecins est en train de partir et elle n’a rien anticipé », accuse un généraliste breton

Les jeunes médecins tous fainéants et pas désireux de s’installer à la campagne ? Le refrain agace le Dr Nicolas Thual, généraliste breton de 44 ans à l’initiative de la création d’un pôle de santé...33

Natalité en baisse, mortalité en hausse mais la France reste en bonne place en matière d'espérance de vie 

Espérance de vie

L'espérance de vie en bonne santé est stable depuis dix ans en France, à 64,1 ans pour les femmes et 62,7 ans pour les hommes, selon une... Commenter

1 000 médecins dénoncent dans une tribune la situation alarmante de l'hôpital

Mégaphone

Mille signatures pour tirer la sonnette d’alarme. Ce sont 1 000 médecins hospitaliers et cadres de santé qui signent ce mardi une tribune... 2

Gastro-entérologie L’APPENDAGITE Abonné

Appendagite

L’appendagite est souvent à l’origine d’un “ventre chirurgical”. Elle est due à des torsions, ou des inflammations d’appendices... 2

Nouvelles consultations VACCINATION, PEU DE VRAIES CONTRE-INDICATIONS Abonné

seringues

Obligation vaccinale ou pas, « un professionnel de santé peut évidemment ne pas vacciner un enfant présentant un état de santé particulier... Commenter

A découvrir