Suspendu trois ans par l'Ordre, blanchi puis recondamné, un généraliste homéopathe jette l'éponge

Suspendu trois ans par l'Ordre, blanchi puis recondamné, un généraliste homéopathe jette l'éponge

Camille Roux
| 10.11.2017
  • Ordre des médecins

Le dossier navigue entre la chambre disciplinaire de l'Ordre et le Conseil d'État depuis plus de cinq ans. Un généraliste-homéopathe des Alpes-Maritimes, à qui il est reproché un défaut de prise en charge d'un patient atteint de l'Hépatite C, est dans la tourmente depuis lors. Après des années de combat pour faire annuler sa condamnation de trois ans de suspension d'exercer, le Conseil d'État lui a finalement donné raison, malgré la ténacité de l'Ordre.

...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 15 Commentaires
 
michel a Médecin ou Interne 13.12.2017 à 20h52

l'homeopathie c'est du pipeau . Mais là ! Il n 'en veut pas , et aprés il porte plainte , et aprés le médecin est condamné , deux fois ?? Pétain et Laval étaient dans le Lire la suite

Répondre
 
Anne Y Médecin ou Interne 15.11.2017 à 07h40

Ce médecin a fait son travail et proposé dès le départ à son patient toutes les possibilités thérapeutiques qui s'offraient à lui, ainsi que de voir un confrère infectiologue; le patient a refusé, Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 14.11.2017 à 22h22

il a jeté l'éponge et ses granules , et la mémoire de l'eau ? un charlatan de moins , chuis pas triste

Répondre
 
ANNE L Médecin ou Interne 13.11.2017 à 09h05

Si le médecin a proposé de consulter le spécialiste et que le patient a refusé que peut il faire de plus, lui prendre la main?

Répondre
 
JEAN MARIE M Médecin ou Interne 01.12.2017 à 10h01

Inscrire sur les ordonnances l'impérieuse nécessité de consulter un spécialiste de la pathologie et lui confirmer par lettre recommzandée avec AR. je l'ai fait une fois dans ma carrière avec les Lire la suite

Répondre
 
ROGER S Médecin ou Interne 12.11.2017 à 12h17

Tout le monde sait que l'Ordre a toujours servi à régler des comptes entre médeçins .Et l'Ordre est loin de représenter la crème des meédeçins !

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Nicolas Thual

« Toute une génération de médecins est en train de partir et elle n’a rien anticipé », accuse un généraliste breton

Les jeunes médecins tous fainéants et pas désireux de s’installer à la campagne ? Le refrain agace le Dr Nicolas Thual, généraliste breton de 44 ans à l’initiative de la création d’un pôle de santé...33

Natalité en baisse, mortalité en hausse mais la France reste en bonne place en matière d'espérance de vie 

Espérance de vie

L'espérance de vie en bonne santé est stable depuis dix ans en France, à 64,1 ans pour les femmes et 62,7 ans pour les hommes, selon une... Commenter

1 000 médecins dénoncent dans une tribune la situation alarmante de l'hôpital

Mégaphone

Mille signatures pour tirer la sonnette d’alarme. Ce sont 1 000 médecins hospitaliers et cadres de santé qui signent ce mardi une tribune... 2

Gastro-entérologie L’APPENDAGITE Abonné

Appendagite

L’appendagite est souvent à l’origine d’un “ventre chirurgical”. Elle est due à des torsions, ou des inflammations d’appendices... 2

Nouvelles consultations VACCINATION, PEU DE VRAIES CONTRE-INDICATIONS Abonné

seringues

Obligation vaccinale ou pas, « un professionnel de santé peut évidemment ne pas vacciner un enfant présentant un état de santé particulier... Commenter

A découvrir