Suicide d'un neurochirurgien de 36 ans au CHU de Grenoble

Suicide d'un neurochirurgien de 36 ans au CHU de Grenoble

03.11.2017
  • CHU Grenoble

Un neurochirurgien de 36 ans s'est suicidé dans le centre hospitalier universitaire de Grenoble (photo), après avoir laissé une lettre invoquant des motifs personnels, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

La direction du CHU a fait part, dans un communiqué, du « décès brutal d'un neurochirurgien dans la nuit de mercredi à jeudi survenu dans les blocs opératoires de l’hôpital Michallon ».

Selon plusieurs sources, il s'agirait d'un suicide. L'une d'elle...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Tribunal

Une généraliste condamnée à 3 mois de prison avec sursis pour « imprudence » après le décès d’un patient

Sept ans après avoir prescrit un anti-inflammatoire qui s’est avéré fatal à l’un de ses patients, une généraliste de Lalinde (Dordogne) a été reconnue coupable « d’homicide involontaire » et...1

Reprise de dette, crédits et primes : le gouvernement veut acheter la paix sociale à l’hôpital

Édouard Philippe

Quelques mois après le plan de refondation des urgences, le gouvernement dégaine cette fois-ci un « plan d’urgence pour l’hôpital » pour... 2

[Appel à témoignages] La notation des médecins en ligne impacte-t-elle votre exercice ?

Notation

Pour un futur dossier, Le Généraliste souhaite savoir si la possibilité pour les patients de vous noter en ligne a des conséquences sur... Commenter

Urologie LA DYSFONCTION ÉRECTILE RÉSISTANTE AUX IPDE-5 Abonné

Dysfonction érectile

La mise sur le marché du Viagra en 1998, puis d’autres inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (IPDE-5) a révolutionné la prise en... Commenter

PNEUMONIE, PAC OU PAS PAC ? Abonné

Pneumonie

Avec une incidence de 4,7/1 000 personnes/an, la pneumonie est une pathologie relativement fréquente en soins primaires. à l’occasion de la... Commenter

A découvrir