Pharmacovigilance - Levothyrox : premiers résultats de l'enquête de l'ANSM

PharmacovigilanceLevothyrox : premiers résultats de l'enquête de l'ANSM

12.10.2017
  • Levothyrox

Les effets indésirables signalés depuis l'arrivée du nouveau Levothyrox sont dus à "un déséquilibre thyroïdien" causé par le changement de traitement plutôt qu' à la nouvelle formule en elle-même. Telles sont en substance, les premières conclusions de l’enquête de pharmacovigilance sur le Levothyrox rendues publiques mercredi.

Très attendues, ces données intermédiaires écartent pour le moment l’hypothèse d’une toxicité spécifique à la nouvelle formulation, tout en...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 16 Commentaires
 
FRANCOIS G Médecin ou Interne 15.10.2017 à 03h11

Pourquoi ne pas à fait une étude en double aveugle avant d'avoir sorti ce générique ?
Sans doute parce que tout les génériques sont égaux entre eux ?

Répondre
 
MARIE JO G Médecin ou Interne 13.10.2017 à 22h40

il ne s'agit pas d'hallucinations collectives mais de patients qui ressentent plus les effets indésirables , probablement du fait d'un systéme enzymatique de métabolisation différente mais ça Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 13.10.2017 à 18h32

j'ai actuellement 2 patientes qui ne supportent pas le nouveau levothyrox
l'une d'entre elle me décrit parfaitement ses troubles :
prise du médicament
après une heure et demie elle pête la forme Lire la suite

Répondre
 
PIERRE C Médecin ou Interne 13.10.2017 à 12h12

n'y aurait il à L'ANSM une bande de guignols?

Répondre
 
paul V Médecin ou Interne 12.10.2017 à 23h06

A en croire l'ANSM, c'est toujours la faute des autres : patients hypersensible, portail de signalement, réseaux sociaux! ça ne résout rien à la crise.
Plus de 14000 signalements d'effets Lire la suite

Répondre
 
mibandoc Médecin ou Interne 13.10.2017 à 09h57

En complément à votre remarque. L'effet nocébo existe aussi, en particulier lorsque la confiance diminue et que le doute augmente dans l'esprit des patients (dont je fais partie aussi). Or, il est Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...4

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 39

Le gouvernement ne généralisera pas le tiers payant fin novembre

.

"Nous ne sommes pas prêts techniquement à l'étendre". Alors que la loi Santé votée sous le quinquennat Hollande prévoyait la généralisation... Commenter

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir