Grippe : un tiers des séniors doute de l’efficacité du vaccin

Grippe : un tiers des séniors doute de l’efficacité du vaccin

10.10.2017
  • Vaccin

Même chez le sénior, les fausses croyances sur la vaccination antigrippale ont la vie dure et constitue un frein à l’adhésion vaccinale.  Tel est le constat dressé par le BEH publié ce mardi, alors que la campagne de vaccination contre la grippe a débuté la semaine dernière.

Selon les données du Baromètre santé de 2016 présentées par S. Chyderiotis et al., moins de la moitié (45,9%) des 65-75 ans se serait fait vacciner lors de l’hiver 2015-2016. Ils sont pourtant nombreux...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
STEPHANE L Médecin ou Interne 11.10.2017 à 12h20

Et le taux de vaccination de ma patientèle ALD est un indicateur ROSP,

Que faire??

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 11.10.2017 à 21h05

Refuser la ROSP, qui est un piège antidéontologique. Ce qui n'empêche absolument pas d'essayer de convaincre ses patients de se faire vacciner.

Répondre
 
yves a Médecin ou Interne 12.10.2017 à 19h35

Puisque c'est un piège, il y a une solution du même ordre : faire acheter le vaccins pour augmenter le taux ROSP et mettre le vaccin à la poubelle; tout le monde sera content!

Répondre
 
francois r Médecin ou Interne 10.10.2017 à 21h25

On est frappé de cette conscience collective faisant évaluer presque exactement l'efficacité du vaccin 70 % dans la meilleure des années ( heureusement que les patients se sont créé cette impression Lire la suite

Répondre
 
Catherine H Infirmier 13.10.2017 à 05h26

La vaccination des personnels en contact avec les personnes âgées en institution n'a pas démontré plus d'efficacité que la vaccination de ces personnes, ce qui amène à se poser la question de Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
consultation enfant

Les généralistes choisis neuf fois sur dix comme médecin traitant de l’enfant

Depuis le 1er janvier 2017, est entrée en vigueur la ROSP enfants qui sera versée au premier trimestre 2018 pour les médecins traitant d’enfant de moins de 16 ans. Le dispositif a vu le jour avec...2

Le Syndicat de la médecine générale vent debout contre la ROSP qui « formate » les médecins 

Dr Patrick Dubreil

« La ROSP est un gouffre financier », s'indigne le Dr Patrick Dubreil (photo), patron du Syndicat de la médecine générale (SMG). Pourtant ce... 5

La protection sociale des généralistes, priorité du Dr Yannick Schmitt, nouveau président de ReAGJIR

Yannick Schmitt

On le sait déjà depuis plusieurs semaines, le Dr Sophie Augros, présidente du Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et... 3

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir