Les homéopathes contre-attaquent

Les homéopathes contre-attaquent

Bénédicte Gatin
| 06.10.2017
  • Homéopathie

La riposte n’aura pas tardé. Dans un communiqué publié ce vendredi, le Syndicat national des médecins homéopathes français (Snmnf) répond aux critiques récemment formulées par le Conseil scientifique des académies des sciences européennes (European Academies Science Advisory Council - EASAC) à l’encontre de l’homéopathie.

Alors que les experts européens pointaient du doigt l'absence de preuve solide et reproductible de l'efficacité des produits homéopathiques, le Snmnf dénonce...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 28 Commentaires
 
XAVIER R Médecin ou Interne 08.11.2017 à 19h08

La perte de chance ne repose pas sur l'effet ou pas des médicaments mais sur les retards diagnostic++
Certains homéopathes exclusifs n'ont plus aucun contact avec la médecine scientifique , n'ont Lire la suite

Répondre
 
jEAN Francois A Médecin ou Interne 11.10.2017 à 19h07

Je suis diplômé en homéopathie après l'avoir prescrite pendant 30 ans je peux que tout comme l'hypnose affirmer que c'est une grosse fumisterie

Répondre
 
SARIN B Médecin ou Interne 01.11.2017 à 22h26

Pouquoi vous exercez pendant 30 ans si ça nemarche pas

Répondre
 
yves a Médecin ou Interne 07.10.2017 à 20h46

Souvenez vous de la mémoire de l’eau avec le professeur Benveniste : pour faire des économies de fabrication (la succussion, ça prend du temps donc ça coûte cher), il proposait d’utiliser des Lire la suite

Répondre
 
Emmanuelle C Médecin ou Interne 07.10.2017 à 14h29

Merci Paul pour cette intervention intelligente

Répondre
 
MARC G Médecin ou Interne 07.10.2017 à 12h50

J'ai un ami, urgentiste homeopathe, qui m'a livré une partie du secret de ces mystérieux granules.En effet, observons une jeune mère allaitant son enfant avec attention et amour, elle lui apporte Lire la suite

Répondre
 
yves a Médecin ou Interne 07.10.2017 à 22h15

En hypnose, on pose des ancres (ce que fait la maman ci-dessus) ; par exemple un hypnotiseur pose sa main sur l’épaule, et le « cobaye » perd connaissance systématiquement. L’homéopathie repose sur Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
consultation enfant

Les généralistes choisis neuf fois sur dix comme médecin traitant de l’enfant

Depuis le 1er janvier 2017, est entrée en vigueur la ROSP enfants qui sera versée au premier trimestre 2018 pour les médecins traitant d’enfant de moins de 16 ans. Le dispositif a vu le jour avec...2

Le Syndicat de la médecine générale vent debout contre la ROSP qui « formate » les médecins 

Dr Patrick Dubreil

« La ROSP est un gouffre financier », s'indigne le Dr Patrick Dubreil (photo), patron du Syndicat de la médecine générale (SMG). Pourtant ce... 5

La protection sociale des généralistes, priorité du Dr Yannick Schmitt, nouveau président de ReAGJIR

Yannick Schmitt

On le sait déjà depuis plusieurs semaines, le Dr Sophie Augros, présidente du Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et... 3

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir