Affaire Lévothyrox : Agnès Buzyn ouvre le marché à d’autres formes de lévothyroxine

Affaire Lévothyrox : Agnès Buzyn ouvre le marché à d’autres formes de lévothyroxine

07.09.2017
  • A Buzyn

Après avoir reçu des associations de malades de la thyroïde, en présence de Dominique Martin, directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), Agnès Buzyn a tenu un point presse pour rassurer et apaiser les débats au sujet de la nouvelle formule du Lévothyrox mise sur le marché en mars dernier.

« Nous ne ferons pas marche arrière ! » a assuré la ministre de la Santé, rappelant que la nouvelle formule de ce médicament ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 20 Commentaires
 
GONZAGUE M Médecin ou Interne 14.09.2017 à 19h21

Pourquoi avoir voulu generiqué le Levothyrox qui coutait en princeps 3 francs 6 sous si je ne m'abuse
le manque à gagner est derisoire sur ce produit alors que pour les medicaments Lire la suite

Répondre
 
ANDRE N Médecin ou Interne 10.09.2017 à 21h36

De ce que j'en sais, dorénavant le princeps et les génériques ont l'obligation d'une parfaite identité... Cest la remarque que j'ai faite alors à la déléguée médicale qui est passée me voir il y a Lire la suite

Répondre
 
CATHERINE H Médecin ou Interne 09.09.2017 à 10h16

Comme toujours c'est la faute des médecins qui ne font pas leur boulot d information!!!!!
En France quelque que soit le ministre de la santé , on marche sur la téte....
Désespérant.

Répondre
 
yves a Médecin ou Interne 08.09.2017 à 10h58

Hallucinant !
Les anti-génériques se plaignent d’effets secondaires quand on leur donne des génériques. Les pro-génériques ne se plaignent pas d’effets secondaires quand on leur donne un générique. Lire la suite

Répondre
 
christian R Médecin ou Interne 08.09.2017 à 10h37

admirons le courage politique de nos ministres : un pas en avant deux en arrière , création d'une nouvelle commission, et la masse d'information que l'on pourrait recueillir auprès des médecins à ce Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... Commenter

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir