À Naveil, dans le Loir-et-Cher, le cabinet aux 20 000 consultations annuelles en danger.

À Naveil, dans le Loir-et-Cher, le cabinet aux 20 000 consultations annuelles en danger.

14.07.2017
  • .

Il prendra sa retraite à la fin de l’année et n’a toujours pas trouvé de successeur. « Et ce n’est pas faute d’avoir cherché et d’avoir anticipé mon départ » raconte le Dr Duboc interrogé par La Nouvelle République. Le dernier médecin généraliste de Naveil, âgé de 65 ans, s’alarme sur l’avenir du cabinet médical qui comptait, jusqu’à l’année dernière, deux praticiens généralistes. Un cabinet qui pourtant, « a pu totaliser jusqu’à 20 000 consultations annuelles »....

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
sophie s Médecin ou Interne 29.08.2017 à 22h38

Un médecin tous les 15 km c'est plus possible et 15 km c'est si dur à faire. Je suis que pour leur course hebdo il le font. il est rare d aller chez le médecin tous les jours.et pour les patients Lire la suite

Répondre
 
claude L Médecin ou Interne 17.07.2017 à 11h52

non tu en trouve encore des jeunes médecins generalistes qui veulent venir en France soigner prés de MEDEA,ils te disent "je suis médecin généraliste et ils te laissent leur email". Ah !ces Lire la suite

Répondre
 
JACQUES T Médecin ou Interne 16.07.2017 à 20h21

À force d'avoir tapé sur la médecine libérale, on en récolte les conséquences. Faites venir les médecins de l'Europe... Ou de l'Afrique du Nord pendant que les jeunes français iront se former en Hongr Lire la suite

Répondre
 
JEAN BAPTISTE B Médecin ou Interne 16.07.2017 à 11h42

Quand le foin vient à manquer, les chevaux se battent.
Les generalistes deviennent rares les mairies deviennent concurrentielles entre elles!

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Harcèlement

86 % des internes victimes de sexisme, 1 sur 10 de harcèlement sexuel

L’heure est à la dénonciation des comportements sexistes et du harcèlement, mais les internes en médecine n’ont pas attendu l’affaire Weinstein pour s’en préoccuper. En septembre dernier, l...3

Thyrofix, une cinquième spécialité à base de lévothyroxine disponible dès décembre

Pharmacie

Après le Lévothyrox, l’Euthyrox, la L-Thyroxin Henning, et L-Thyroxine Serb en gouttes voilà le Thyrofix. Dans un communiqué publié ce... 5

Le Sénat a peu retouché le PLFSS 2018 qui sera soumis au vote mardi

Sénat

En attendant le vote solennel de mardi, les sénateurs ont bouclé l'examen en première lecture du projet de loi de financement de la... Commenter

Infectiologie SPORT ET PATHOLOGIES INFECTIEUSES DE L'ENFANT Abonné

Sport

Les pédiatres infectiologues américains viennent de publier des recommandations sur la prise en charge et la prévention des pathologies... Commenter

Nutrition BOISSONS ÉNERGISANTES : PAS SANS RISQUES Abonné

boisson

Elles connaissent un franc succès auprès des jeunes, sportifs ou non. Cocktails de stimulants comme la caféine, la taurine, le... Commenter

A découvrir