À Naveil, dans le Loir-et-Cher, le cabinet aux 20 000 consultations annuelles en danger.

À Naveil, dans le Loir-et-Cher, le cabinet aux 20 000 consultations annuelles en danger.

14.07.2017
  • .

Il prendra sa retraite à la fin de l’année et n’a toujours pas trouvé de successeur. « Et ce n’est pas faute d’avoir cherché et d’avoir anticipé mon départ » raconte le Dr Duboc interrogé par La Nouvelle République. Le dernier médecin généraliste de Naveil, âgé de 65 ans, s’alarme sur l’avenir du cabinet médical qui comptait, jusqu’à l’année dernière, deux praticiens généralistes. Un cabinet qui pourtant, « a pu totaliser jusqu’à 20 000 consultations annuelles »....

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
sophie s Médecin ou Interne 29.08.2017 à 22h38

Un médecin tous les 15 km c'est plus possible et 15 km c'est si dur à faire. Je suis que pour leur course hebdo il le font. il est rare d aller chez le médecin tous les jours.et pour les patients Lire la suite

Répondre
 
claude L Médecin ou Interne 17.07.2017 à 11h52

non tu en trouve encore des jeunes médecins generalistes qui veulent venir en France soigner prés de MEDEA,ils te disent "je suis médecin généraliste et ils te laissent leur email". Ah !ces Lire la suite

Répondre
 
JACQUES T Médecin ou Interne 16.07.2017 à 20h21

À force d'avoir tapé sur la médecine libérale, on en récolte les conséquences. Faites venir les médecins de l'Europe... Ou de l'Afrique du Nord pendant que les jeunes français iront se former en Hongr Lire la suite

Répondre
 
JEAN BAPTISTE B Médecin ou Interne 16.07.2017 à 11h42

Quand le foin vient à manquer, les chevaux se battent.
Les generalistes deviennent rares les mairies deviennent concurrentielles entre elles!

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Nicolas Thual

« Toute une génération de médecins est en train de partir et elle n’a rien anticipé », accuse un généraliste breton

Les jeunes médecins tous fainéants et pas désireux de s’installer à la campagne ? Le refrain agace le Dr Nicolas Thual, généraliste breton de 44 ans à l’initiative de la création d’un pôle de santé...33

Natalité en baisse, mortalité en hausse mais la France reste en bonne place en matière d'espérance de vie 

Espérance de vie

L'espérance de vie en bonne santé est stable depuis dix ans en France, à 64,1 ans pour les femmes et 62,7 ans pour les hommes, selon une... Commenter

1 000 médecins dénoncent dans une tribune la situation alarmante de l'hôpital

Mégaphone

Mille signatures pour tirer la sonnette d’alarme. Ce sont 1 000 médecins hospitaliers et cadres de santé qui signent ce mardi une tribune... 2

Gastro-entérologie L’APPENDAGITE Abonné

Appendagite

L’appendagite est souvent à l’origine d’un “ventre chirurgical”. Elle est due à des torsions, ou des inflammations d’appendices... 2

Nouvelles consultations VACCINATION, PEU DE VRAIES CONTRE-INDICATIONS Abonné

seringues

Obligation vaccinale ou pas, « un professionnel de santé peut évidemment ne pas vacciner un enfant présentant un état de santé particulier... Commenter

A découvrir