Codéine : prescription médicale obligatoire dès aujourd'hui

Codéine : prescription médicale obligatoire dès aujourd'hui

Dr Linda Sitruk
| 12.07.2017
  • .

Les médicaments à base de codéine ou d’autres dérivés de l’opium ne pourront désormais être délivrés que sur ordonnance.

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a signé aujourd’hui un arrêté à effet immédiat inscrivant tous les médicaments contenant de la codéine, du dextrométhorphane, de l’éthylmorphine ou de la noscapine sur la liste des médicaments disponibles sur ordonnance. Désormais, les patients ne pourront obtenir un médicament à base de codéine ou d’un de ces...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
Michel d Médecin ou Interne 13.07.2017 à 16h08

Cela fait plus de 20 ans ou 30 ans que je voyais dans les caniveaux des boîtes de néocodion !
On s'en aperçoit seulement aujourd'hui !!!

Répondre
 
Catherine H Infirmier 13.07.2017 à 10h45

Ca fait bien 40 ou 50 ans! Avec une quantité affolante de paracétamol en prime. Et le tramadol qui a pris la relève, malgré la prescription obligatoire...

Répondre
 
Michel d Médecin ou Interne 13.07.2017 à 16h09

Oui, plus inquiétant encore était le surdosage en paracétamol !

Répondre
 
Laurent L Médecin ou Interne 12.07.2017 à 20h31

ça durait depuis trente ans
tout le monde s'en foutait

Répondre
 
louis m Médecin ou Interne 13.07.2017 à 11h20

Tout à fait vrai, les pharmaciens témoignaient de longue date les boites de Néocodion sitôt achetées, sitôt avalées à peine sorties du magasin. Il fallait laisser quelque chose en vente libre Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Baclofène : la nouvelle RTU divise par trois la dose maximale

Comme prévu il y a trois semaines, l'Agence du médicament (ANSM) a révisé mardi la RTU (Recommandation temporaire d'utilisation) du baclofène utilisé dans l'alcoolodépendance. La nouvelle RTU...Commenter

Rougeole : selon une étude américaine, 5% de vaccination en moins équivaudrait à trois fois plus de cas

.

Même une faible réduction du taux de vaccination contre la rougeole aux Etats-Unis pourrait entraîner un triplement du nombre de cas,... Commenter

En direct du congrès IAS Le Truvada à la demande, ça marche !

.

Spécificité française, la prophylaxie préexposition (PrEP) à la demande, pour les hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes,... Commenter

Hépatologie L’HÉPATITE E Abonné

1

20 millions de cas et 70.000 décès par an dans le monde : l’hépatite E est la première cause d’hépatite virale dans le monde. Elle concerne... Commenter

SAHOS Les apnées du sommeil Abonné

SAHOS - Les apnées du sommeil-0

Le syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) concerne 2 millions de Français. Commenter

A découvrir