Si « Le Généraliste » était paru en 1928 - Le membre viril en quelques périphrases

Si « Le Généraliste » était paru en 1928Le membre viril en quelques périphrases

Alain Létot
| 21.04.2017
  • Histoire

    Le membre viril en quelques périphrases

Pied d'escabeau : « Son pied d'escabeau se redressait » (Arétin, La Ruffianerie).
Laboureur de nature (Tribart, Aesculape, avril 1923).
La lance virile ; les pistoles d'amour ; le gaudisseur de la maison ; le médiateur de la paix ; le cultivateur du champ de nature ; l'introducteur des… ambassadeurs (in Galanteries du XVIIIe siècle).
Le furet : Dedans la crevasse/Je mis mon furet (Les sept marchands de Naples).
Le douzil : fausset avec lequel on bouche une pièce que l'on a percée (Rabelais).
Le fausset (in Le centre de l'amour de John Grand-Carteret).
L'oiseau de l'homme (id.).
La braguette (le contenu pris pour le contenant), le Bracquemart ou Maestre Chouart (Rabelais).
L'une la nommait ma petite fille, l'autre ma p…, l'autre, ma branche de coural, l'autre mon boudon, mon bouchon, mon vilbrequin, mon poussouer, ma terière, ma pendilloche, mon rude esbat roidde et bas, mon dressouoir, ma petite andouille vermeille, ma petite c… bredouille (Rabelais).
Le mystère : « Je lui découvre le mystère ».
La caiche : « On lui trouve la caiche raide » (Galanteries du XVIIe siècle).
Le concombre, le pilon, le cas, le tourtereau, le plantoir, le pieu, la relique, le battant, le fifre, le pal (Arétin).
L'antenne charnelle : « Tandis que se haussait l'antenne charnelle (Arétin).
Le passereau : « Il fit tirer du nid par les autres le passereau qui dressait la tête (Arétin).
Le poireau : « Il plantait son poireau dans le jardinet » (Arétin).

Terminons par cette citation, encore de l'Arétin :
Je possède, Madame, certain objet
Qui, alors que de deux l'Amour ne fait qu'un,
Vous possédez également.
Il est blanc, sa tête est pourpre,
Ses cheveux sont noirs comme l'encre,
Il se redresse si on le touche
Et toujours a le lait à la bouche ;
Il croît et diminue souvent,
Il n'a pas d'oreille et entend.
Maintenant, sur votre foi,
Dites-moi donc ce que c'est !
(La Buffianerie, p. 243)

(Dr M.G., La chronique médicale, 1928)

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
calcul

RevenusTrès faible augmentation des bénéfices des médecins généralistes en 2016

C’est la dernière année de vaches maigres pour la profession… L’exercice 2016 n’a pas souri aux médecins généralistes, avec la plus faible progression de bénéfice de ces trois dernières années....Commenter

Le nombre d’IVG en légère baisse en 2016 d'après la DREES

pilule abortive

En France, 211 900 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été réalisées en 2016, selon un compte rendu de la DREES qui vient... Commenter

Néonicotinoïdes : Hulot l'emporte sur son collègue ministre de l'Agriculture

.

Le Premier ministre Edouard Philippe a donné raison lundi au ministre de la Transition écologique aux dépens de son collègue de... Commenter

Recommandations CONSEILS AUX VOYAGEURS EN 2017 Abonné

Voyegeurs

Comme chaque année, le BEH actualise ses recommandations aux voyageurs. Les maladies vectorielles continuent de préoccuper les experts.... Commenter

Allergologie UNE ANAPHYLAXIE AIGUË BIEN PARTICULIÈRE… Abonné

anaphylaxie

L'anaphylaxie induite par l'ingestion d'aliments et l’exercice physique (AIEP) concerne surtout les hommes jeunes. De nombreux aliments... Commenter

A découvrir