Si « Le Généraliste » était paru en 1904 - Un ouvrage sur la connaissance de la « femme honnête » à l'usage des jeunes mariés

Si « Le Généraliste » était paru en 1904Un ouvrage sur la connaissance de la « femme honnête » à l'usage des jeunes mariés

Alain Létot
| 20.03.2017
  • Histoire

Un usage immémorial veut que des instructions soient faites à la jeune fille au moment où elle va être confiée à un époux. Un peu de bon sens indiquerait que cette leçon serait bien plus utile au jeune marié qui n’a pu, dans ses liaisons passagères, acquérir la connaissance de la femme honnête, différant de la femme aux mœurs légères autant au moral qu’au point de vue physiologique. L’homme ne connaît pas la femme.

Cette vérité regrettable est proclamée par les médecins spécialistes, les philosophes et, bien plus, par les femmes elles-mêmes, ainsi qu’en témoignent de nombreuses publications dues à des plumes féminines. Mais, à défaut de toutes constatations écrites, il est un fait qui dit bien haut l’ignorance de l’homme en ce qui concerne l’autre sexe. C’est que, dans les instances en divorce - du moins en France - la femme est demanderesse 62 fois sur 100.

Voilà qui est singulièrement significatif. Si la femme réclame plus souvent que l’homme la rupture du mariage - lequel est pourtant est institué dans son intérêt - c’est que, la plupart du temps, elle est « incomprise », c’est-à-dire ignorée. Le livre du Dr Bourgas vient aujourd’hui au secours du jeune marié en le mettant en possession immédiate d’une expérience qu’il n’acquerrait qu’à la longue, et presque toujours aux dépens de son bonheur et de celui de sa compagne.

(« La Chronique Médicale », janvier 1904)

Source : Legeneraliste.fr
Commentez 2 Commentaires
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 21.03.2017 à 00h36

La jeune fille était donc "confiée" à son époux...

Répondre
 
claude l Médecin ou Interne 24.03.2017 à 23h19

oui car sous le code Napoléonien ,la jeune fille (adulescente)était considérée comme "une personne non adulte,avec certains comportements d'enfants(rêveries ect...)dont le mari devait y remédier Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Harcèlement

86 % des internes victimes de sexisme, 1 sur 10 de harcèlement sexuel

L’heure est à la dénonciation des comportements sexistes et du harcèlement, mais les internes en médecine n’ont pas attendu l’affaire Weinstein pour s’en préoccuper. En septembre dernier, l...1

Thyrofix, une cinquième spécialité à base de lévothyroxine disponible dès décembre

Pharmacie

Après le Lévothyrox, l’Euthyrox, la L-Thyroxin Henning, et L-Thyroxine Serb en gouttes voilà le Thyrofix. Dans un communiqué publié ce... 4

Le Sénat a peu retouché le PLFSS 2018 qui sera soumis au vote mardi

Sénat

En attendant le vote solennel de mardi, les sénateurs ont bouclé l'examen en première lecture du projet de loi de financement de la... Commenter

Infectiologie SPORT ET PATHOLOGIES INFECTIEUSES DE L'ENFANT Abonné

Sport

Les pédiatres infectiologues américains viennent de publier des recommandations sur la prise en charge et la prévention des pathologies... Commenter

Nutrition BOISSONS ÉNERGISANTES : PAS SANS RISQUES Abonné

boisson

Elles connaissent un franc succès auprès des jeunes, sportifs ou non. Cocktails de stimulants comme la caféine, la taurine, le... Commenter

A découvrir