Prison avec sursis requise contre deux médecins du Kremlin-Bicêtre après le décès d'une fillette

Prison avec sursis requise contre deux médecins du Kremlin-Bicêtre après le décès d'une fillette

05.11.2016
  • .

Le chirurgien et l'anesthésiste du Kremlin Bicêtre devront attendre le 9 décembre pour être fixé sur leur sort. Mais pour l'heure, le procureur de Crétail a requis 12 à 18 mois de prison avec sursis à l'encontre du premier et 8 à 10 mois avec sursis pour la seconde. Les deux médecins comparaissaient pour le décès de Camille, 6 ans, décédée d'une septicémie après une opération en 2009 au CHU du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne). Une amende de 45.000 euros a aussi été requise contre l...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 11 Commentaires
 
sophie s Médecin ou Interne 07.11.2016 à 13h08

jai aussi ce pb ainsi le labo envoie bcp de resultats après 19h30-20h , les jours ou je finis tard , je reecherche les nouveaux messages avant 19h puis vers 21h et paf le resultat mauvais a gerer en Lire la suite

Répondre
 
SONIA M Médecin ou Interne 06.11.2016 à 16h53

C est un problème de Secretariat et d alarme jusqu a quand les médecins doivent tout assumer et gérer .a chaque résultat anormal il devrait y avoir une alarme înformatisee qui clignotte , y en a Lire la suite

Répondre
 
ERIC B Médecin ou Interne 05.11.2016 à 22h27

Dramatique certes, mais parallèlement comment ne pas s'étonner que des magistrats qui laissent disparaitre des crapules et autres délinquants en brandissant l'impuissance et les dysfonctionnements Lire la suite

Répondre
 
HENRI B Médecin ou Interne 06.11.2016 à 11h13

Absolument. Nous avons tous fait des tas d'erreurs durant notre carrière et par définition toutes étaient involontaires. Négligence d'un instant, fatigue, distraction ... et par chance (pour nos Lire la suite

Répondre
 
ISABELLE G Médecin ou Interne 06.11.2016 à 11h36

vrai

Répondre
 
DIEUDONNE M Médecin ou Interne 05.11.2016 à 22h24

Aujourd'hui , on ne peut plus mourir d'une infection , il faut que ce soit quelqu'un d'autre qui soit responsable. Ce qui a tué cette fillette est une infection urinaire. Ce n'est ni le chirurgien , Lire la suite

Répondre
 
LUCIEN G Médecin ou Interne 05.11.2016 à 20h58

Dr G. med. généraliste depuis plus de 35 ans.
Aucune erreur n'est désormais pardonnée. ( système américain )
Combien de vies a sauvé notre chirurgien avant cette omission et erreur ?
Ne peut on Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dépakine: audience préliminaire au TGI de Paris

L'association de défense des victimes de la Dépakine et le laboratoire Sanofi ont aiguisé leurs arguments mercredi lors d'une audience au tribunal de grande instance de Paris, première étape de l...Commenter

Les MICI gagnent du terrain surtout dans les pays nouvellement industrialisés

Mici

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) sont des pathologies du 21ème siècle, indique clairement Le Lancet du 16... 1

Feu vert sur les vaccins obligatoires : en commission, les députés médecins montent au créneau

.

Ça devrait passer lors de l'examen du PLFSS dans l'hémicycle la semaine prochaine. Mais pas forcément comme une lettre à la poste… Les déput... 5

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir