Pour les signataires de la convention, les médecins doivent arrêter de prescrire les anti-Alzheimer

Pour les signataires de la convention, les médecins doivent arrêter de prescrire les anti-Alzheimer

04.11.2016
  • alz

"Plus de dix ans ont été nécessaires pour que les autorités sanitaires françaises se décident au retrait du Mediator, dont la dangerosité et l’inefficacité étaient prouvées. Combien d’années seront nécessaires pour que l’inutilité et les effets secondaires des médicaments de la maladie d’Alzheimer, confirmés il y a quelques jours par la Haute Autorité de Santé, aboutissent à leur retrait ?" Les trois signataires de la nouvelle convention viennent de prendre une initiative...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
JEAN MARIE L Médecin ou Interne 05.11.2016 à 09h57

A l'extrême opposé de l'opinion du Pr Mathieu CECCALDI, Chef de service de neurologie et neuropsychologie de l’hôpital de la Timone,
Coordonnateur du CMRR PACA-Ouest, Président du Conseil Lire la suite

Répondre
 
gaele b Médecin ou Interne 05.11.2016 à 16h31

.....qui n'a probablement aucun conflit d'intérêts dans cette affaire.....

Répondre
 
pierre louis P Médecin ou Interne 04.11.2016 à 22h07

PIERRE P medecin
bien d'accord,pas question de continuer à prescrire sous le risque des groupements de defense qui vont fleurir:aux responsables des amm DE PRENDRE LEURES RESPONSABILIT2S§

Répondre
 
BRUNO B Médecin ou Interne 04.11.2016 à 18h52

Super
Bravo. enfin une belle décision de ces 3 syndicats (ils auraient bien fait de renoncer aussi à signer la nouvelle convention)

Répondre
 
Equipe RPPC C Médecin ou Interne 04.11.2016 à 18h51

Bravo ! Voilà une réaction empreinte de pragmatisme et loin de tout conflit d'intérêt

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dépakine: audience préliminaire au TGI de Paris

L'association de défense des victimes de la Dépakine et le laboratoire Sanofi ont aiguisé leurs arguments mercredi lors d'une audience au tribunal de grande instance de Paris, première étape de l...Commenter

Les MICI gagnent du terrain surtout dans les pays nouvellement industrialisés

Mici

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) sont des pathologies du 21ème siècle, indique clairement Le Lancet du 16... Commenter

Feu vert sur les vaccins obligatoires : en commission, les députés médecins montent au créneau

.

Ça devrait passer lors de l'examen du PLFSS dans l'hémicycle la semaine prochaine. Mais pas forcément comme une lettre à la poste… Les déput... 4

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir