Agression de Châtellerault : mobilisation de la profession dans la Vienne le 22 novembre

Agression de Châtellerault : mobilisation de la profession dans la Vienne le 22 novembre

03.11.2016
  • journée morte

L'agression du Dr Corinne Joyeux à Châtellerault vendredi dernier continue de susciter l'émotion dans la profession. Une semaine après, les syndicats de médecins et l'Ordre de la Vienne, ont annoncé l'organisation d'une "journée santé morte" mardi 22 novembre afin de dénoncer cet acte de violence, qui a valu à la praticienne quatre jours d'hospitalisation. 

Suite à l'agression, les cinq confrères du Dr Joyeux au sein de la maison médicale...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
LUCILE T Médecin ou Interne 06.11.2016 à 17h22

Pourquoi encore faire des grèves? et si nous prenions conscience de nos propres manques ? d'abord travailler sur nos attitudes. certains de nous sont arrogants et ne s'en rendent même pas compte ! et Lire la suite

Répondre
 
MARIE JO G Médecin ou Interne 03.11.2016 à 22h22

aujourd'hui ceux qui sont censés protéger les gens ne sont plus reconnus: policiers, médecins , professeurs, la faute à notre société de consommation et nos hommes ou femmes politiques ont une trés Lire la suite

Répondre
 
CHRISTOPHE P Médecin ou Interne 03.11.2016 à 19h25

et pourquoi pas une journée "santé morte" nationale le 22/11contre tous ces abrutis violents.
L'état se fiche complètement aussi des 115 morts par suicide depuis le début d'année et méprise notre Lire la suite

Répondre
 
ANNE B Médecin ou Interne 04.11.2016 à 07h31

bonne idée , comment le mettre en place ?

Répondre
 
Alain V Médecin ou Interne 03.11.2016 à 19h24

Il faut effectivement une réponse TRÈS ferme sinon la maison médicale deviendra une ... maison close (au sens propre)

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dépakine: audience préliminaire au TGI de Paris

L'association de défense des victimes de la Dépakine et le laboratoire Sanofi ont aiguisé leurs arguments mercredi lors d'une audience au tribunal de grande instance de Paris, première étape de l...Commenter

Les MICI gagnent du terrain surtout dans les pays nouvellement industrialisés

Mici

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) sont des pathologies du 21ème siècle, indique clairement Le Lancet du 16... Commenter

Feu vert sur les vaccins obligatoires : en commission, les députés médecins montent au créneau

.

Ça devrait passer lors de l'examen du PLFSS dans l'hémicycle la semaine prochaine. Mais pas forcément comme une lettre à la poste… Les déput... 4

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir