Deux à trois fois plus de temps de trajet pour se rendre chez le spé que chez le généraliste

Deux à trois fois plus de temps de trajet pour se rendre chez le spé que chez le généraliste

16.10.2016
  • .

8 minutes : c’est le temps qu’il faut en moyenne à un patient pour se rendre au cabinet de son généraliste. Mais la dernière étude de l’IRDES qui s’intéresse à cette dimension de l’accès aux soins montre que, de ce point de vue, les individus ne sont pas à égalité : les plus chanceux mettront une minute, temps minimum pour aller voir son médecin traitant, mais 10 % feront plus de 20 minutes de trajet et 5 % plus de 28 minutes.

Tout ça n’est pas grand chose...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
PNNS

Le bio, les fruits à coques, les légumes secs entrent dans la nouvelle recette du PNNS

Depuis la création des premiers « repères nutritionnels » en 2001, les connaissances sur l’alimentation et l’activité physique ont évolué. À la suite des avis récents de l’Agence nationale de...1

La vaccination antigrippale en pharmacie sera bien étendue à toute la France en 2019

.

Les personnes pour qui la vaccination contre la grippe est recommandée pourront se faire vacciner dans toutes les pharmacies de France dès... 3

Coercition : Agnès Buzyn défend une réforme structurelle plutôt que la contrainte

Agnès Buzyn

Les cahiers de doléances, mis en place dans le cadre du Grand débat, font ressortir un constat clair : les Français considèrent que la... 3

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir