Suivi de grossesse : les généralistes de plus en plus impliqués, surtout les jeunes

Suivi de grossesse : les généralistes de plus en plus impliqués, surtout les jeunes

Alain Dorra
| 11.10.2016
  • .

La participation des médecins généralistes aux suivis de grossesse progresse nettement depuis plusieurs années. C’est en tout cas le constat que fait une étude de la DRESS (octobre 2016) auprès du panel de médecins généralistes. 84 % des praticiens, interrogés en 2014-2015 considèrent que ces suivis font partie de leurs missions. Mais si 87 % indiquent avoir fait un diagnostic de grossesse au moins une fois par trimestre, l'implication semble moins forte ensuite...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
marie-jeanne D Médecin ou Interne 11.10.2016 à 23h43

Ici, nous n'assurons plus du tout ce suivi à mon grand regret, l'obstetricien réalisant la première échographie confie la patiente à la sage femme avec des rdv mensuels . Nous sommes complètement Lire la suite

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 14.10.2016 à 01h28

Ici, pas assez de pédiatres, et RV PMI à perpete avec parfois des retards à la vaccination. En revanche, je ne tiens plus trop à faire du suivi de grossesse, à cause de la judiciarisation... Cela ne Lire la suite

Répondre
 
BRUNO L Médecin ou Interne 11.10.2016 à 21h07

que la jeune MG sur la photo de dos n'aille pas dans cette tenue'' si transparente '' en visite dans les tours de la zup ..............

Répondre
 
JEAN MARC W Médecin ou Interne 11.10.2016 à 19h54

Que les généralistes ne rêvent pas trop, hier des décrets sont parus au JO mettant en place des dispositions maïeutique afin de refiler le boulot des gynéco aux sages femmes.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dépakine: audience préliminaire au TGI de Paris

L'association de défense des victimes de la Dépakine et le laboratoire Sanofi ont aiguisé leurs arguments mercredi lors d'une audience au tribunal de grande instance de Paris, première étape de l...Commenter

Les MICI gagnent du terrain surtout dans les pays nouvellement industrialisés

Mici

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) sont des pathologies du 21ème siècle, indique clairement Le Lancet du 16... 1

Feu vert sur les vaccins obligatoires : en commission, les députés médecins montent au créneau

.

Ça devrait passer lors de l'examen du PLFSS dans l'hémicycle la semaine prochaine. Mais pas forcément comme une lettre à la poste… Les déput... 5

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir