Maladies mentales : beaucoup plus de risque pour les frères et sœurs des malades

Maladies mentales : beaucoup plus de risque pour les frères et sœurs des malades

21.09.2016
  • Famille

Quel est le risque de développer une maladie mentale quand son frère ou sa sœur en est atteint ? D’après une étude de grande ampleur présentée au congrès de neurosciences ECNP à Vienne, une personne dont le frère ou la sœur souffre de schizophrénie a dix fois plus de risques de développer les mêmes troubles que la population générale. Les chercheurs ont constaté des résultats similaires dans les fratries où une personne était bipolaire.

Une équipe internationale a identifié via les...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Ouverture du congrès CNGE à Tours

Affluence record au congrès des généralistes enseignants à Tours avec 1 400 participants

Il venait d’avoir 18 ans, il était beau comme un enfant … Le Congrès du Collège national des généralistes enseignants (CNGE) s’est ouvert ce mercredi après-midi à Tours. Et l’événement porte bien...Commenter

« Foutons la paix aux personnes grosses » : le cri du cœur du Dr Beaulieu

« Foutons la paix aux personnes grosses » : le cri du cœur du Dr Beaulieu-0

« Foutons la paix aux personnes grosses ». Dans sa chronique hebdomadaire sur France Inter, le Dr Baptiste Beaulieu a pris ce mercredi la dé... 4

HPV : les sénateurs veulent expérimenter la vaccination des garçons

Vaccin HPV

Les sénateurs ont adopté, dans le cadre de l'examen du budget de la Sécurité sociale,  l'expérimentation de la couverture vaccinale contre... 1

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir