Iatrogénie - Valproate de sodium et grossesse, pas si simple…

IatrogénieValproate de sodium et grossesse, pas si simple…

Bénédicte Gatin
| 16.09.2016

Malformations, retard neurodéveloppementaux, voire même autisme. Au fil des ans le valproate de sodium s’est révélé particulièrement nocif pour les enfants exposés in utero. Et désormais, associations de patient, autorités sanitaires et ministère dénoncent en chœur son utilisation trop large chez la femme enceinte. Mais pouvions nous mieux faire ? Et peut-on se passer si facilement du valproate.

  • DEPAKINE

Mises en cause devant la justice, restriction drastique des conditions de prescription, rapport à charge de l’Igas, publications de chiffres alarmants par l’ANSM. Depuis 2014, les spécialités à base de valproate de sodium (Dépakine®, Dépakote®, Dépamide®, Micropakine® et génériques) sont  sur la sellette pour leur iatrogénie chez le fœtus. Et de plus en plus de voix dénoncent leur trop large usage chez la femme enceinte au cours des dernières décennies. Si a posteriori le procès est...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Ouverture du congrès CNGE à Tours

Affluence record au congrès des généralistes enseignants à Tours avec 1 400 participants

Il venait d’avoir 18 ans, il était beau comme un enfant … Le Congrès du Collège national des généralistes enseignants (CNGE) s’est ouvert ce mercredi après-midi à Tours. Et l’événement porte bien...Commenter

« Foutons la paix aux personnes grosses » : le cri du cœur du Dr Beaulieu

« Foutons la paix aux personnes grosses » : le cri du cœur du Dr Beaulieu-0

« Foutons la paix aux personnes grosses ». Dans sa chronique hebdomadaire sur France Inter, le Dr Baptiste Beaulieu a pris ce mercredi la dé... 4

HPV : les sénateurs veulent expérimenter la vaccination des garçons

Vaccin HPV

Les sénateurs ont adopté, dans le cadre de l'examen du budget de la Sécurité sociale,  l'expérimentation de la couverture vaccinale contre... 1

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir