Prévention - Le vrai risque des personnes à bas risque

PréventionLe vrai risque des personnes à bas risque

16.09.2016

Dans les recommandations sur la prévention cardiovasculaire,  la stratification du risque CV reste la même, la seule différence reposant sur la définition de l’atteinte rénale sévère par un DFG < 30 mg/ml/1,73 m2 et non plus < 60mg comme dans les précédentes recommandations.

Ces recos attirent aussi l’attention sur certaines populations considérées a priori comme à faible risque. « Ainsi, les femmes ne sont pas moins exposées que les hommes puisqu...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux, une nouvelle méthode de recherche scientifique

Les Français parlent de plus en plus de leur santé sur le web. Trois citoyens sur dix ont déjà évoqué ce sujet sur la toile, dont 73 % sur les réseaux sociaux, révèle un sondage Odoxa pour le...Commenter

Des jeunes généralistes s'opposent à la dématérialisation obligatoire des arrêts de travail

Arrêts de travail

Oui à la dématérialisation des arrêts de travail, mais non à son obligation. Dans un communiqué, le Syndicat national des jeunes médecins... 1

En Chine, un robot joue les généralistes pour pallier le manque de médecins

.

En Chine, on ne mise pas sur les assistants médicaux pour remédier à la désertification médicale mais sur les robots. La société iFlytek a... Commenter

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir