Cancer localisé de la prostate: match nul entre radiotherapie, prostatectomie et surveillance active

Cancer localisé de la prostate: match nul entre radiotherapie, prostatectomie et surveillance active

Alain Dorra
| 15.09.2016
  • cancer de prostate localisé

Les hommes atteints d'un cancer localisé de la prostate ont peu de risque d'en décéder dans les dix années qui suivent le diagnostic, qu'ils aient ou non subi une intervention chirurgicale ou une radiothérapie, démontre une étude publiée mercredi aux Etats-Unis dont les résultats paraissent dans la dernière édition du New England Journal of Medicine (J Donovan et col, université de Bristol, Royaume-Uni).

Elle a été menée auprès de 1.643 patients âgés de 50 à 69 ans, porteurs d'un...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Vendre des rendez-vous en urgence est-il légal ? Une avocate décrypte l'affaire DoctoChrono

À la suite de la polémique l'impliquant, la société DoctoChrono, qui vend 30 à 40 euros un créneau urgent pour une consultation médicale, a suspendu son activité dans l'attente d'une rencontre avec...3

Le nombre de maîtres de stage franchit la barre symbolique des 10 000

Maîtres de stage

Enjeu essentiel pour la mise en place effective de la réforme du 3e cycle et l'accueil en cabinet des futurs étudiants et internes, le... Commenter

"G d'or" 2019 Participez aux "Grands Prix du Généraliste" avant le 18 avril !

"G d'or" 2019 - Participez aux "Grands Prix du Généraliste" avant le 18 avril !-0

Le Généraliste organise chaque année "Les Grands prix du Généraliste" pour récompenser les initiatives les plus remarquables en médecine... Commenter

Virologie PAPILLOMAVIRUS HUMAINS ET LÉSIONS PRÉCANCÉREUSES DU COL UTÉRIN Abonné

HPV

Le rôle causal des HPV dans l’étiologie et la progression des lésions précancéreuses et des cancers invasifs du col utérin est bien établi.... Commenter

Parasitologie L'ASCARIDIOSE Abonné

L'ASCARIDIOSE

L’ascaridiose est la parasitose tropicale la plus fréquente. En Europe, la contamination est pauci-parasitaire, et souvent la clinique... Commenter

A découvrir