Si " Le Généraliste " était paru en 1906 - Examens médicaux curieux ou drolatiques

Si " Le Généraliste " était paru en 1906Examens médicaux curieux ou drolatiques

Alain Létot
| 30.08.2016
  • Histoire

Je fus jadis témoin à Alger de trois " examens médicaux curieux ou drolatiques " et je vous en garantis absolument l'authenticité. S'il est vrai que les examinateurs sont plus ou moins bizarres, les candidats n'en sont pas moins drôles. Jugez-en.

1er examen d'officiat de santé (1893) : l'examinateur, le professeur H…, présentant une tête osseuse au candidat :

- Qu'est-ce que c'est que ça, Monsieur P… ?

- Cela ?.… C'est une tête de mort !

- Très bien… Et comment s'appelle ce trou-là ? (il introduit l'index dans le trou occipital)

- Cela ?... C'est la bouche !

L'examinateur, imperturbable et flegmatique, introduit alors son doigt dans la cavité buccale et, de la meilleure grâce du monde, de répliquer :

- Et ça, Monsieur P…, c'est… le trou… de mon cul !

Même examen (zoologie médicale). Le professeur B… au même candidat :

- Que savez-vous des téléostéens en général et de la morue en particulier ? Quelles sont les applications thérapeutiques de cette dernière ?

Long bafouillage de plusieurs minutes au bout desquelles P… finissant par rester sur ces monosyllabes :

- La morue… la morue… heu… est un poisson…  un poisson plat…

- Et salé !, achève l'examinateur.

Inutile d'ajouter que P… fut collé.

Enfin, voici qui n'est pas moins drôle. À l'examen définitif d'officiat de santé, le candidat S… avait à examiner, dans le service de la clinique médicale, un malade porteur d'ulcérations de la langue.

- Voyons, Monsieur S…, quel est votre diagnostic ? lui demande le regretté professeur Cochez, d'Alger

– Ulcérations tuberculeuses de la langue, Monsieur.

- Très bien. Alors expliquez-nous un peu pourquoi.

- Eh bien, Monsieur… si c'était syphilitique… le malade… serait dans le service de M. Gémy ; si c'était cancéreux… il serait chez M. Bruch ; comme il est ici… c'est tuberculeux.

S… fut reçu, probablement pour des considérations étrangères à son examen. C'était la cinquième ou sixième fois qu'il s'y présentait !

(Courrier du Dr Marcou à " La Chronique médicale ", 1906)

 

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Baromètre Santé 2016 La confiance envers les vaccins reviendrait-elle ?

À la veille du débat parlementaire sur l’obligation vaccinale, Santé Publique France a fait les choses « en grand » en publiant un volumineux BEH sur la vaccination des jeunes enfants et en...Commenter

Pelloux réclame l'ouverture de centres de santé jusque tard le soir

.

"21 millions de passages aux urgences" ont été recensés en 2016, un chiffre "multiplié par deux en vingt ans". C'est Patrick Pelloux qui l'a... 22

[Vidéo] Un Livre Blanc souligne les lacunes dans la prise en charge de la douleur

Douleur

La Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur (SFETD) a présenté mardi 17 octobre le Livre blanc de la douleur 2017, alertant... 3

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir