Une Britannique fait subir à ses enfants des traitements médicaux  pour toucher des prestations

Une Britannique fait subir à ses enfants des traitements médicaux  pour toucher des prestations

16.08.2016
  • .

Des malades imaginaires contre leur gré. Une mère de famille britannique de 48 ans vient d'être condamnée à sept ans et demi de prison pour avoir fait subir à ses enfants des traitements médicaux dont ils n'avaient pas besoin dans le seul but de réclamer des centaines de milliers de livres de prestations sociales.

Cette habitante de Croydon, au sud de Londres a pendant au moins dix ans prétendu que son fils et sa fille avaient souffert de toute une série de problèmes de santé,...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 17.08.2016 à 22h26

la médisance est la mère de l'ignominie !

Répondre
 
JEAN CLAUDE B Médecin ou Interne 17.08.2016 à 11h59

Il n'y a pas qu'en Angleterre que ça existe. Des parents "isolés" délibérément toxiques pour leur enfant, ça existe chez nous. Il y a même des allocations spéciales pour inviter ces parents-là à Lire la suite

Répondre
 
véronique t Médecin ou Interne 18.08.2016 à 10h49

Je ne comprends pas votre raisonnement: "faut pas le dire" etc
Notre déontologie nous-vous-impose d'intervenir, à plus forte raison lorsque ce sont des mineurs victimes de maltraitance, vous ne Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Levothyrox: une notice diffusée par la justice pour faciliter les plaintes

.

Une notice a été diffusée sur l'ensemble du territoire pour aider les patients, souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du... 6

Inquiétude des acteurs de la santé au travail sur la disparition du CHSCT

.

Les CHSCT (comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) créés par les lois Auroux de 1982 qui portent l'empreinte de la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir