Si « Le Généraliste » était paru en 1904 - Médecine, politique et religion

Si « Le Généraliste » était paru en 1904Médecine, politique et religion

Alain Létot
| 05.08.2016
  • Histoire

« L’Aurore » du 11 mai 1904 annonce qu’une association médicale française vient de se fonder dont le but est de préserver les médecins catholiques de la crise médicale actuelle. Les moyens d’action de cette association sont indiqués dans les circulaires adressées aux adhérents probables. Il faut prendre « le médecin catholique à la sortie de l’école et le suivre pendant toute sa carrière, en lui facilitant cette carrière par tous les moyens possibles ». Le médecin catholique serait recommandé à toutes les personnalités du pays : évêque, curés, propriétaires, commerçants, maires et conseillers municipaux, s’il y a lieu. Les recommandations seront, d’ailleurs, faites d’une façon discrète et confidentielle « afin que des adhérents ne voient pas, par le fait même de leur association, s’écarter la clientèle non catholique ».

Nous avons toujours été de ceux qui ont cru que le médecin, dans l’exercice de sa profession, ne devait faire étalage d’aucune opinion politique ou religieuse. Nous espérons pour l’honneur professionnel des médecins catholiques que l’association dont parle « L’Aurore » a germé dans l’esprit inventif d’un reporter ou d’un politicien et que les praticiens honorables dans notre pays continueront, comme par le passé, à n’être auprès des malades qui se confient à leurs soins, ni catholiques, ni protestants, ni israélites, ni musulmans, ni libres-penseurs, mais tout simplement des médecins.

(« Le Progrès médical », 1904)

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

Plan Santé 2022 Buzyn : « Nous allons aider les médecins à répondre aux besoins de santé sur leur territoire »

La ministre de la Santé décrypte le plan santé présenté ce mardi par Emmanuel Macron. D'ici à 2022, le gouvernement veut créer 1 000 CPTS pour répondre aux besoins de santé sur les territoires,...5

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... Commenter

Interview "Si l'on ne veut pas faire d'IVG, on ne devrait peut-être pas devenir gynéco" estime le Dr Laurence Danjou

Ancic

La semaine dernière, le président du syndicat national des gynécologues obstétriciens (Syngof), le Dr Bertrand de Rochambeau, déclenchait... 33

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir