Vaccination en officine : la présidente de l'Ordre des pharmaciens ne lâche pas l'affaire

Vaccination en officine : la présidente de l'Ordre des pharmaciens ne lâche pas l'affaire

12.07.2016
  • .

Pour la patronne de l'Ordre des Pharmaciens, l'affaire est simple : le médecin devrait être "celui qui prescrit la vaccination", et les pharmaciens seraient habilités à vacciner "des adultes" pour "des rappels", a plaidé mardi Isabelle Adenot, appelant à l'arrêt des "guerres de chapelles", notamment avec les médecins.

L'Ordre national des pharmaciens "est totalement favorable" à ce que les officinaux puissent "vacciner les patients sous certaines conditions", a déclaré ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 10 Commentaires
 
ARMINDO A Médecin ou Interne 20.08.2016 à 11h32

je demande le droit de vendre les medicaments pour facilité l'observence dont les vaccins aussi meilleurs couvertures vaccinale (système flux tendu décourage patient pour revenir à la pharmacie pour Lire la suite

Répondre
 
PHILIPPE S Médecin ou Interne 14.07.2016 à 19h34

J'ai une autre proposition: j'ai une cinquantaine de vaccins en réserve au frigo. J'avance le vaccin ,fait une ordonnance et me le ramène dans les 24 h,enfin presque toujours .
Un pédiatre

Répondre
 
JEAN-francois C Autre Professionnel Santé 14.07.2016 à 16h51

Pauvres pharmaciens sans le sou. Si c est gratuit, pourquoi pas , les vaccinations sont soit faites dans le cadre d une consultation globale, soit seules et alors je ne fais jamais payer. Lire la suite

Répondre
 
FRAN9OIS S Médecin ou Interne 14.07.2016 à 16h46

Bonjour
Tout à fait d'accord pour prescrire et vendre le vaccin, il faut absolument refuser cette main mise des pharmaciens sur nos compétences.Le vaccin est biensûr l'occasion d'aborder d'autres Lire la suite

Répondre
 
PATRICK T Médecin ou Interne 13.07.2016 à 19h13

Médecin,je veux vendre moi-même le vaccin (et les médicaments)....Cela fera gagner du temps au patient,et gagner de l'argent à la sécu, la vaccination étant faite dans la même temps .....

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Trop de temps passé devant les écrans, s'alarme Santé Publique France

Pour Santé publique France la situation est jugée "préccupante" ! Les conclusions de l'étude Esteban publiées ce jour sont claires : de façon globale, on constate une augmentation de la sédentarité...Commenter

Hépatite C, les hépatologues demandent la mise en place du dépistage universel

.

Alors qu’en France environ 75 000 personnes infectées par le VHC ignorent leur séropositivité, l’Association Française pour l'Étude du Foie... Commenter

L'ordre salue la réouverture du dialogue avec Ségur, mais attend des actes

.

C'est dans les nouveaux locaux de la rue Léon-Jost que le président de l'Ordre Patrick Bouet a tenu sa conférence de rentrée. L'occasion de... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir