En quatre ans, l'accès au généraliste s'est dégradé pour 27% de la population, selon "l'UFC Que choisir", 

En quatre ans, l'accès au généraliste s'est dégradé pour 27% de la population, selon "l'UFC Que choisir", 

29.06.2016
  • .

"La fracture sanitaire se creuse ! ", s'indigne UFC-Que choisir. Cette dernière vient de publier une nouvelle étude sur l'accès aux soins de ville et les dépassements d'honoraires. Pour arriver à ce constat, l'association de consommateurs a passé au crible l'accès géographique et financier à quatre spécialités (généralistes, pédiatres, ophtalmologistes et gynécologues) dans la totalité des communes de France en se basant sur les données de l'Assurance maladie. Des résultats qu'elle a...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 9 Commentaires
 
nicole t Médecin ou Interne 18.07.2016 à 15h56

Les vieux médecins restent lucides aussi ! Reconvertie en médecine du travail, presque la mort dans l'âme, juste avant mes 60 ans je m'en félicite cependant tous les jours car j'ai enfin le temps Lire la suite

Répondre
 
YVES R Médecin ou Interne 01.07.2016 à 10h50

1984 Je m'installe en libéral, à mes frais, m'angoissant de savoir si je vais avoir suffisamment de patients pour payer mes dettes, heureusement mon épouse travaille. Je serais vite rassuré. Refusé Lire la suite

Répondre
 
FELIX G Médecin ou Interne 01.07.2016 à 09h16

Encore du journalisme à la petite semaine, où certains se pensent en position d'émettre un avis sur une situation dont visiblement ils ne comprennent pas les tenants et aboutissants, et se permettent Lire la suite

Répondre
 
philippe j Médecin ou Interne 30.06.2016 à 17h53

continuons avec le numerus clausus a l´etat actuel, continuons avec les charges avec peut etre les exigences procedurieres des patients en general et on aura ce que l. on merite

Répondre
 
claude h Médecin ou Interne 30.06.2016 à 15h57

mathématique
MG BAC + 10 C=23 coiffure CAP pas de bac coupe= 28 minimum CQFD = disparition MG secteur 1

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation personne obèse

Obésité des patients : gare à la grossophobie !

Consulter pour une angine et repartir avec une bonne leçon sur la chirurgie bariatrique. L’expérience, vécue par Daria, cofondatrice du collectif Gras politique, peut laisser des traces. « À peine...5

À Bourth, une généraliste file à l'anglaise

Désert médical

« Comptez sur moi, je viendrai avec vous aux vœux ». La promesse faite par le Dr S. au maire de Bourth (Eure) Jacky Vivier s’est envolée. À... 10

Idomed, la solution télémédecine pour pallier au manque de visites à Paris

telemedecine

Idomed : infirmière à domicile et médecin à distance. Derrière ce nom et ce concept se cache un projet de télémédecine qui se lance cette... 1

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir