Recertification et parité dans les priorités de Patrick Bouet pour son deuxième mandat à la tête du Cnom 

Recertification et parité dans les priorités de Patrick Bouet pour son deuxième mandat à la tête du Cnom 

23.06.2016
  • bouet

Patrick Bouet n’aura pas attendu 24 heures pour se remettre au travail. Fraîchement réélu à la tête de l’Ordre, le généraliste a présenté, jeudi matin, les orientations qu’il comptait donner à l’institution pour les trois années à venir. Car il n’a pas « été réélu sur un bilan mais sur un projet », a-t-il assuré jeudi 23 juin. Un programme qui s’inscrit dans la continuité des actions engagées depuis son arrivée à la présidence du Cnom, en juin 2013. Plus...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 24.06.2016 à 21h38

La recertification : un tracasserie de plus qui rebutera les jeunes et poussera les vieux vers la sortie. Pire, un outil d'industrialisation du soin, qui se fera à nos dépens et à ceux de nos malades Lire la suite

Répondre
 
BRUNO B Médecin ou Interne 24.06.2016 à 11h15

BOUET veut amadouer les universitaires mais aussi le Collège National des Généralistes Enseignants qui veulent éliminer les médecins ne respectant pas leurs dogmes sur lesquels repose leur modèle Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 24.06.2016 à 08h59

la recertification ce sera le brexit des medecins français deuxieme etape apres la rupture conventionnelle

recertifiéles médecins par les universitaires eux mêmes responsables de la mauvaise Lire la suite

Répondre
 
jean-jacques l Médecin ou Interne 24.06.2016 à 08h27

par définition, les leaders doivent montrer l'exemple ; que Patrick Bouet passe une recertification d'abord avant de l'étendre à l'ensemble du corps médical ; s'il échoue, il n'a rien à faire à Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Reportage Télémédecine : test grandeur nature dans le Grand Est

C’est depuis l’ancienne animalerie remise à neuf du vieil hôpital de Strasbourg, aujourd’hui siège de la société Hopimédical, que le lancement officiel du chantier a eu lieu le 11 septembre, auprès...Commenter

Sénatoriales : des généralistes font leur entrée au Palais du Luxembourg

.

Suite au renouvellement partiel du Sénat, plusieurs médecins généralistes vont entrer pour la première fois à la Haute Assemblée. Bernard... Commenter

PMA, GPA, le grand libéralisme des Français

.

"La France est prête". C'est la ministre de la Santé qui le dit à propos de l'élargissement de l'accès à la PMA voulue par le gouvernement.... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... 1

A découvrir