2017, la cnamts propose un ravalement de façade pour la ROSP

2017, la cnamts propose un ravalement de façade pour la ROSP

16.06.2016
  • rosp

ROSP et forfait structure étaient au menu des négociations conventionnelles ce jeudi 16 juin. Alors que les propositions faites par l’Assurance maladie, le 28 avril, avaient suscité une levée de boucliers, chez les syndicats, la réunion s’est, semble-t-il, nettement mieux passée, la création d’un malus ou l’instauration d’un objectif sur les IJ n’étant plus au programme. Dans la nouvelle mouture de ses propositions, la Caisse extrait les questions relatives à l’organisation du...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 7 Commentaires
 
michel c Médecin ou Interne 17.06.2016 à 20h57

marre d'etre pris pour des minables par la cpam
les revenus baissent d'année en année.Comment allons-nous finir ? Et il faudrait dire merci bandes de connards.

Répondre
 
philippe d Médecin ou Interne 17.06.2016 à 00h00

Chacun de nous, en regard de tel ou tel indicateur, est coupable d'un ou plusieurs délits statistiques...(responsable et donc coupable puisque non professionnel de la politique)

Répondre
 
Anne-Claire M Médecin ou Interne 16.06.2016 à 23h24

Mais quand les syndicats comprendront-ils que tout cela n'est que poudre aux yeux ? La ROSP ne marche pas ou mal pour améliorer la qualité des soins, il y a un article récent du Lancet sur le sujet, Lire la suite

Répondre
 
pierre b Médecin ou Interne 16.06.2016 à 22h59

Le principe de la gestion par objectif d'un employé, c'est soit que les objectifs ne puisse jamais être atteint ou bien qu'ils soient sans cesse renouvelés. Je n'ai plus aucune, mais absolument Lire la suite

Répondre
 
JEAN JACQUES L Médecin ou Interne 16.06.2016 à 19h55

," la capacité à coder certaines données dans le cadre du suivi des patients"

On les voit venir avec leur dossier partagé...dont les médecins n'ont pas besoin.

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

L'ordre salue la réouverture du dialogue avec Ségur, mais attend des actes

C'est dans les nouveaux locaux de la rue Léon-Jost que le président de l'Ordre Patrick Bouet a tenu sa conférence de rentrée. L'occasion de commenter les premiers mois d'Agnès Buzyn avenue de Ségur...Commenter

Vaccination : ni sanctions, ni exemptions

.

Agnès Buzyn l’a confirmé ce matin sur BFM TV : l’élargissement de l’obligation vaccinale ne sera finalement assorti d’aucune clause... Commenter

Trop de temps passé devant les écrans, s'alarme Santé Publique France

.

Pour Santé publique France la situation est jugée "préccupante" ! Les conclusions de l'étude Esteban publiées ce jour sont claires : de... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir