"SOS Médecins", 50 ans, 70% de la PDS en ville, et la visite à domicile comme spécialité...

"SOS Médecins", 50 ans, 70% de la PDS en ville, et la visite à domicile comme spécialité...

02.06.2016
  • Séance d'ouverture du 34ème congrès de SOS Médecins

50 ans après sa création, la place de SOS Médecins dans le paysage de l’offre de soins ne fait plus débat. Patrick Bouet, président de l’Ordre des médecins, Benoît Vallet, à la tête de la Direction générale de la santé, Christophe Devys, patron de l’ARS Ile-de-France, ou encore Anne Hidalgo, maire de Paris, en ont attesté par leur présence jeudi matin, lors de l’ouverture du 34ème congrès de l’association. Autour de Marcel Lascar, généraliste et fondateur de SOS, chacun d’eux a témoigné de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 7 Commentaires
 
SYLVAIN J Médecin ou Interne 05.06.2016 à 20h51

La régulation des motifs de visites est certe un point à améliorer, mais il n'y a pas que les personnes âgées !!!
Colique Néphrétiques, Bonnes Gastro, PNA...la liste est longue, de pathologies Lire la suite

Répondre
 
philippe B Médecin ou Interne 02.06.2016 à 20h28

SOS à le mérite d'exister mais inégalité des accès aux soins se font sentir entre la ville et la campagne !!! Et avec une démographie catastrophique , l'amélioration n'est pas pour demain ...

Répondre
 
dominique b Médecin ou Interne 02.06.2016 à 19h26

La visite à domicile est une spécificité... française.Dans plus de la moitié des cas, c'est la réponse médicale à la feignantise.Etre servi à domicile, pour 33 €, voire rien du tout la plupart du Lire la suite

Répondre
 
ISABELLE T Médecin ou Interne 02.06.2016 à 22h53

Vous devez certainement exercer en ville. A la campagne, les personnes âgées sans voiture ne peuvent pas venir jusqu'au cabinet médical et se font rapporter les médicaments par les voisins. Quant à Lire la suite

Répondre
 
claude L Médecin ou Interne 03.06.2016 à 01h32

exact,mais ils prennent le train 1 fois par an pour faire le stock en automédication (plantes sèches).Ils n'ont pas oublié les bonnes habitudes des tisanes!

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...6

Taux de mortalité dans les hôpitaux : la HAS commence par l'infarctus du myocarde

.

La publication dans le grand public des taux de mortalité des différents établissements de l'hexagone, ce n'est pas pour tout de suite.... Commenter

Tiers payant: Buzyn veut accompagner les médecins

.

Agnès Buzyn a affirmé mardi que le tiers payant chez le médecin "a vocation à être accessible à tous les malades", mais indiqué vouloir "y... Commenter

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... 1

A découvrir