Le Conseil National du Sida juge "inacceptable" la restriction d'accès aux traitements de l'hépatite C

Le Conseil National du Sida juge "inacceptable" la restriction d'accès aux traitements de l'hépatite C

22.05.2016
  • .

A l'approche de la Journée nationale de lutte contre les hépatites virales qui aura lieu mercredi prochain 25 mai, la pression se fait de plus en plus insistante pour que les pouvoirs publics élargissent l'acccès aux nouveaux traitements de l'hépatite C. Quelques jours après la prise de position d'associations concernées, le Conseil National du Sida et des hépatites virales (CNS) intervient à son tour en ce sens. La "restriction" d'accès aux traitements efficaces faite aux patients...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
Pierre V Médecin ou Interne 23.05.2016 à 15h10

la restriction d'accès au traitement de l'hépatite C est inacceptable médicalement, moralement et humainement.
Aucun médecin digne de ce nom ne doit accepter cette situation, d'autant plus que le Lire la suite

Répondre
 
François P Pharmacien 23.05.2016 à 14h11

Ce qui est inacceptable c’est de lire encore cet amalgame mensonger, qui est de laisser croire que l’efficacité virologique garantisse une efficacité clinique : « "le bénéfice du traitement est Lire la suite

Répondre
 
Yvo P Médecin ou Interne 23.05.2016 à 09h19

la prise en charge par la secu d'un traitement est une décision politique que le gouvernement prend en ne voyant que l'aspect budgétaire immédiat et non à long terme; la santé des patient "ils" s'en Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 22.05.2016 à 22h52

inaccepta ble ? non , INDECENT ET DANGEREUX , faut il encore sortir le 49 3 ,pour obliger les labos , à finir de s'en mettre ,plein les poches? déni de justice sociale...

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...6

Taux de mortalité dans les hôpitaux : la HAS commence par l'infarctus du myocarde

.

La publication dans le grand public des taux de mortalité des différents établissements de l'hexagone, ce n'est pas pour tout de suite.... Commenter

Tiers payant: Buzyn veut accompagner les médecins

.

Agnès Buzyn a affirmé mardi que le tiers payant chez le médecin "a vocation à être accessible à tous les malades", mais indiqué vouloir "y... Commenter

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... 1

A découvrir