Entretien avec le Pr François Bourdillon* - Une super agence de santé publique, pour quoi faire ?

Entretien avec le Pr François Bourdillon*Une super agence de santé publique, pour quoi faire ?

Bénédicte Gatin, Linda Sitruk
| 13.05.2016

Attendue depuis longtemps par le terrain, voulue par Marisol Touraine et actée dans sa loi, « Santé publique France », la nouvelle agence de santé publique nationale a été créée officiellement le 1er mai. En charge de la nouvelle institution, le Pr François Bourdillon explique en quoi cette « super agence » peut changer la donne.

  • ouverture 1

 

Le Généraliste. L’Inpes,  l’InVS et l’Éprus fusionnent pour former la nouvelle agence nationale de santé publique. Pourquoi ce rapprochement ?
Pr François Bourdillon. Ce rapprochement est une vraie décision politique qui était attendue depuis des années. Tout ce qui est populationnel est regroupé pour donner plus de force, plus de puissance, plus d’intégration, plus de continuum entre l’épidémiologie et la prévention.

L’idée c’est que toute la connaissance...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Avenant télémédecine : les syndicats ont un mois pour signer

L'Assurance maladie a opéré quelques changements concernant l'avenant télémédecine depuis la dernière négo. Elle propose l'ouverture de la téléconsultation à « l'ensemble des patients au 15...1

[Vidéo] Google AI travaille sur le diagnostic des cancers

Google AI

D'ici quelques années, verra-t-on arriver dans nos établissements de santé des appareillages de la marque Google ? Les premiers instruments... 1

Un médecin sur deux s'estime mal formé à la prévention du risque routier

.

Prescription d'anxiolytiques, addictions, personnes âgées… Le rôle du praticien dans la prévention des risques routiers est essentiel.... Commenter

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir