Pourquoi les Françaises boudent les maternités privées

Pourquoi les Françaises boudent les maternités privées

13.05.2016
  • maternité

Les cliniques enregistrent depuis une dizaine d'années une baisse des accouchements dans leurs établissements. La question a été abordé lors d'un congrès organisé par la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) à Paris. "Nous sommes face à un gouffre, un mur, et on ne sait pas comment faire pour le passer", estime Marie-France Gaucher, membre du bureau de la FHP-MCO. Il y a 40 ans, le secteur public accueillait environ la moitié des naissances, contre les deux tiers ...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
YANN D Médecin ou Interne 14.05.2016 à 17h17

C'est la collectivisation de la santé conjuguée aux tarifs soviétiques qui fausse la concurrence car les machins publiques énormes dépensent sans trop compter et sont soumis à des contraintes Lire la suite

Répondre
 
Francois M Médecin ou Interne 14.05.2016 à 10h49

Il y a aussi les problèmes de responsabilité: un praticien, en clinique, est responsable, devant la justice, de ses actes. En hôpital, c'est l’ hôpital qui est responsable en cas de poursuites Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 13.05.2016 à 19h45

le service public , à devancé l'attente ( neonat , pas de dépassements ,etc ), bravo!

Répondre
 
BRUNO C Médecin ou Interne 17.05.2016 à 18h56

Gyn-obst. libéral secteur 1, mater privée avec néonatologie (2B), 3000 accouchements / an
Pas de dépassement et même problème.
Attends d'être sorti de l’hôpital avant de juger ...
Le public n'a Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Téléconsultation

Les Français prêts à recourir à la téléconsultation pour un acte tarifé entre 10 et 20 euros

Malgré les premières publicités, la téléconsultation reste méconnue des Français. Ce qui ne les empêche pas d’être enthousiastes à de pouvoir accéder à des consultations à distance. Et pour pas...10

En Chine, un robot réussit pour la première fois le concours de médecine

Robot

Son histoire ressemble à un canular ou pourrait sortir tout droit d'un scénario de science-fiction d'Asimov. Xiaoyi a passé avec brio... 1

Les carabins veulent plus de stages et garder un « contrôle final » à l'issue du 2 e cycle

Amphithéâtre

3 500 étudiants en médecine ont été invités à donner leur avis, notamment sur l'avenir des épreuves classantes nationales (ECN), dans le... Commenter

Infectiologie SPORT ET PATHOLOGIES INFECTIEUSES DE L'ENFANT Abonné

Sport

Les pédiatres infectiologues américains viennent de publier des recommandations sur la prise en charge et la prévention des pathologies... Commenter

Nutrition BOISSONS ÉNERGISANTES : PAS SANS RISQUES Abonné

boisson

Elles connaissent un franc succès auprès des jeunes, sportifs ou non. Cocktails de stimulants comme la caféine, la taurine, le... Commenter

A découvrir