L'erreur médicale, troisième cause de mortalité aux Etats-Unis

L'erreur médicale, troisième cause de mortalité aux Etats-Unis

04.05.2016
  • erreur

L’erreur est humaine. L'erreur médicale l'est tout autant. Mais combien de vies peut-elle coûter ? En l’absence de statistiques officielles sur le sujet, Martin Makary et Michael Daniel, de l’Université John Hopkins à Baltimore (États-Unis), se sont attelés, pour le British Medical Journal (BMJ), à évaluer la part de responsabilité des erreurs médicales sur la mortalité aux États-Unis.

Au pays de l’Oncle Sam, comme dans 116 autres (selon l’OMS), les certificats de décès sont remplis...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Mobilisation infirmière mardi 20 novembre à Toulouse

Les infirmières en grève dénoncent un plan santé guidé par le « lobby des médecins »

Les blouses blanches ne digèrent pas le plan santé d'Emmanuel Macron. Les infirmières, qui se considèrent comme « les grandes oubliées du plan », se rassemblaient ce mardi après-midi dans toute la...7

Les étudiants peuvent être rassurés, des ECNi blanches auront bien lieu cette année

ECNi

En l’absence de bug l’année dernière, les ministères de l’Enseignement supérieur et de la Santé voulaient se passer cette année d’épreuves... Commenter

Le paquet neutre serait efficace sur les adolescents

Tabac

Une étude conduite par l'Inserm et l'Institut national du cancer s'est intéressée aux effets du paquet neutre introduit début 2017, sur les... Commenter

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir