Drame du sud-ouest - Le témoignage de patients, orphelins de leur médecin

Drame du sud-ouestLe témoignage de patients, orphelins de leur médecin

30.04.2016
  • .

Une affaire de confiance… et de sentiments. Dix jours après le départ si brutal de leur médecin, ils sont des dizaines à manifester sur internet leur détresse et  leur attachement à ce praticien du sud-ouest. Sur la page facebook ouverte par Simone, une de ses patientes, témoignages de patients lambda -des femmes dans leur majorité- qui dressent en creux un portrait du médecin disparu et décrivent ce lien si particulier qui unit un généraliste à ses malades. « Bien plus qu’un...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 18 Commentaires
 
Emeline C Médecin ou Interne 06.05.2016 à 13h39

Je ne veux pas que mes patients me tutoient, je ne veux pas être leur amie, je ne veux pas faire des vad à 22h juste pour les rassurer. C'est à cause (entre autres) de ce genre de pratiques où toutes Lire la suite

Répondre
 
FRAN?OIS-MARIE T Médecin ou Interne 03.05.2016 à 10h52

il serait bon que ces braves patients qui aimaient tant leur médecin dévoué se remettent en question, et se demande si cette disponibilité dont il sont usé et même abusé jusqu'à point d'heures, ne Lire la suite

Répondre
 
FRANCOIS A Médecin ou Interne 02.05.2016 à 11h43

Vallée du Rhône à 3 Km sortie A7 : Mon successeur décédé brutalement il y a plus de 6 mois.
Impossible de trouver un successeur, pas de rachat, seulement location des murs ! ! ! Magnifique cabinet Lire la suite

Répondre
 
Francois M Médecin ou Interne 02.05.2016 à 10h49

Allez, un peu de paranoïa: et si l'avalanche de tâches administratives avaient pour but (en plus de faire le boulot des CPAM) de nous détourner de notre disponibilité et de faire baisser notre indice Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... Commenter

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir