Convention : Nicolas Revel entre niet et ouvertures sur les revalorisations

Convention : Nicolas Revel entre niet et ouvertures sur les revalorisations

25.03.2016
  • .

Entamées le 16 mars dernier, les discussions autour de la prochaine convention entrent dans le vif du sujet. Après les questions liées à la démographie médicale et à la protection sociale des praticiens, les négociateurs – syndicats et Assurance maladie — ont abordé, mercredi 23 mars, l’incontournable sujet des « conditions d’exercice et valorisation de la pratique du médecin traitant ». Quatre heures dédiées notamment aux « perspectives d’évolution des...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 11 Commentaires
 
corine v Médecin ou Interne 27.03.2016 à 20h27

Aucun jeune médecin n acceptera de s installer en libéral au tarif horaire actuel c est à dire à peine 30 euros de l heure si on veut tenir compte du temps réel passé par consultant après frais payés Lire la suite

Répondre
 
ROBERT D Médecin ou Interne 26.03.2016 à 13h52

lamentable;c'est se moquer de nous !! les consultations longues et complexes représentent à l'heure actuelle au moins 50% des actes des généralistes.....et la visite à domicile :personne n'en parle Lire la suite

Répondre
 
Patrick P Médecin ou Interne 26.03.2016 à 09h47

Aurons nous l'audace de tous quitter les syndicats qui vont signer et de tous quitter le conventionnement car il est evident que l'on va droit dans le mur.

Répondre
 
marc h Médecin ou Interne 26.03.2016 à 13h38

Facile de "quitter" les syndicats puisqu'il n'y a pas grand monde qui cotise.
Par contre faudra avoir un peu plus de "couilles" pour quitter le conventionnement!

Répondre
 
GILLES C Médecin ou Interne 26.03.2016 à 04h18

A tous mes confrères qui accusent l'Assurance Maladie d'être l'auteur de tous leurs maux, un conseil: "Passez en secteur 3! Et soyez libres d'exercer en toute liberté et appliquez les tarifs qui vous Lire la suite

Répondre
 
francois r Médecin ou Interne 26.03.2016 à 00h58

La consultation longue est un piège car impossible à définir et à contingenter
Donc augmentons le C à 25 et apportons quelques améliorations aux éléments forfaitaires comme le forfait week end le Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

PMA, GPA, le grand libéralisme des Français

.

"La France est prête". C'est la ministre de la Santé qui le dit à propos de l'élargissement de l'accès à la PMA voulue par le gouvernement.... Commenter

Plan d'investissement, PLFSS : la semaine des bonnes et des mauvaises nouvelles pour la santé

.

Ce sera la semaine de toutes les annonces financières, y compris pour la santé. Le grand plan d'investissement de 50 milliards d'euros,... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... 1

A découvrir