Projet de loi travail : les médecins du travail s'inquiètent

Projet de loi travail : les médecins du travail s'inquiètent

21.03.2016

La CFE-CGC et la CGT, deux des principaux syndicats des médecins du travail, sont "vent debout" contre le projet de loi travail. "En privant les salariés de l'accès au médecin du travail, ce projet de loi le désincarne de sa fonction première de prévention. Il détricote une protection sociale majeure des salariés", a déploré lundi Bernard Salengro, président du syndicat des médecins du travail CFE-CGC. "C'est autant de pouvoir donné aux employeurs; c'est redoutable; on revient à une...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
Veronique L Médecin ou Interne 21.03.2016 à 21h32

La médecine du travail est "détricotée" depuis de nombreuses années et sa disparition orchestrée par les pouvoirs publics.
La pénurie de médecins du travail (voir le nombre d'étudiants dans cette Lire la suite

Répondre
 
CHRISTIAN T Médecin ou Interne 21.03.2016 à 20h48

Mr DESPROGES ,disait : s'il ya une médecine du travail , c'set que le travail rend malade , CQFD !!!!!

Répondre
 
JEAN MARC M Médecin ou Interne 21.03.2016 à 20h21

je suis médecin agréé: les visites médicales préalables à l'embauche pour la fonction publique sont d'une nullité intellectuelle affligeante.
il n'y a plus assez de médecins et çà tombe bien qu'on Lire la suite

Répondre
 
André B Médecin ou Interne 22.03.2016 à 09h35

Les visites préalables d'"experts de la fonction publique" sont, c'est vrai, affligeantes d'inutilité, mais ne sont en rien des actes de Médecine du travail... dont les visites d'embauche, elles, Lire la suite

Répondre
 
MARC D Autre 21.03.2016 à 19h49

pourquoi faire ? de la prévention, de la sélection ? avant de savoir comment ,il serait temps de réfléchir pourquoi ?
un médecin du travail atterré

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négociations télémédecine

Télémédecine : les négos ont débuté, les jeunes sur le point d'y participer ?

Très attendues, les négociations conventionnelles sur la télémédecine s'ouvraient hier soir à la CNAM. Un enjeu de taille pour le déploiement de ces actes 2.0, bloqués jusqu'ici au stade des...4

[Vidéo] Colposcopie et conisation : en 2018, il sera essentiel de faire mieux !

Frottis

Actuellement, 6 millions de frottis sont réalisés chaque année en France. À l’avenir, ce chiffre augmentera quand le dépistage organisé du... Commenter

Les élections ordinales détournées sur Twitter

Avec son clip vidéo, l'Ordre des médecins encourage les praticiens à voter pour les élections ordinales qui renouvelleront la moitié des... Commenter

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir