Un pharmacien suspendu pour avoir refusé de délivrer des contraceptifs

Un pharmacien suspendu pour avoir refusé de délivrer des contraceptifs

16.03.2016
  • contraceptifs

Bruno Pichon, pharmacien à Salleboeuf en Gironde vient d’être suspendu provisoirement par l’Ordre des pharmaciens. Deux clientes de son officine, la seule de la ville, ont contacté le Planning familial de la Gironde après s’être vues refuser la distribution de contraceptifs prescrits par leur médecin. "Envoyées sur place le 12 janvier, deux de nos militantes ont essuyé le même refus après avoir demandé un stérilet et une pilule du lendemain prescrits par un médecin du Planning familial" a...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
CHRISTOPHE P Médecin ou Interne 30.04.2016 à 06h06

On va finir par autoriser la vente des DIU et pilules par Leclerc si les pharmacien ne font pas le ménage...
l'objecteur de conscience préfère t il que ces femmes soient prises en deuxième ligne Lire la suite

Répondre
 
FREDERIC M Médecin ou Interne 17.03.2016 à 09h23

si la prescription du planning familial n'a pu être honorée, c'est tous les pharmaciens de Gironde qui doivent être poursuivis

Répondre
 
ANDRE L Médecin ou Interne 17.03.2016 à 07h18

MST toujours aussi toxique...

Répondre
 
Hassiba H Médecin ou Interne 16.03.2016 à 22h22

Je pensais que le refus avait un rapport avec les effets secondaires de ces médicaments.

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

L'ordre salue la réouverture du dialogue avec Ségur, mais attend des actes

C'est dans les nouveaux locaux de la rue Léon-Jost que le président de l'Ordre Patrick Bouet a tenu sa conférence de rentrée. L'occasion de commenter les premiers mois d'Agnès Buzyn avenue de Ségur...Commenter

Vaccination : ni sanctions, ni exemptions

.

Agnès Buzyn l’a confirmé ce matin sur BFM TV : l’élargissement de l’obligation vaccinale ne sera finalement assorti d’aucune clause... Commenter

Trop de temps passé devant les écrans, s'alarme Santé Publique France

.

Pour Santé publique France la situation est jugée "préccupante" ! Les conclusions de l'étude Esteban publiées ce jour sont claires : de... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir