Non lieu de la justice pour le vaccin contre l'hépatite B

Non lieu de la justice pour le vaccin contre l'hépatite B

14.03.2016
  • .

La justice a rendu le 9 mars un non-lieu dans l'enquête sur le vaccin contre l'hépatite B, mis en cause dans l'apparition de certaines maladies neurologiques telles que la sclérose en plaques, après dix-sept ans d'instruction. La décision de la juge d'instruction est d'ailleurs conforme aux réquisitions du parquet, qui avait conclu à l'absence de "causalité certaine" entre la vaccination contre l'hépatite B et l'apparition de ces pathologies.

L'affaire, instruite notamment par...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 10 Commentaires
 
lina s Médecin ou Interne 16.03.2016 à 12h08

tout ça à cause du premier juge
quel gâchis et quelle perte de temps alors que déjà les hépatologues avaient montré que les études n'allaient pas dans ce sens

Répondre
 
JEAN-PIERRE B Médecin ou Interne 15.03.2016 à 09h28

Enfin, nos conseils un peu facilités. Très bien aussi.

Répondre
 
jean-jacques l Médecin ou Interne 15.03.2016 à 08h47

" l'absence de "causalité certaine" " : je croyais que dans ce pays on appliquait un principe de précaution !?

Répondre
 
Céline C Médecin ou Interne 15.03.2016 à 11h52

Oui, en l'occurrence, la précaution est de vacciner, le lien de causalité entre l'hépatite B et les cirrhoses ou adénocarcinomes hépatiques étant lui, bien prouvé.

Répondre
 
cyrille c Médecin ou Interne 15.03.2016 à 08h02

17 ans à continuer contre vents et marées à persuader les incrédules de tout poil, les cracheurs de fiel, les emmerdeurs professionnels scrutants le moindre faux pas médical, les intégristes ´anti Lire la suite

Répondre
 
DIDIER G Médecin ou Interne 15.03.2016 à 06h24

La justice est elle aux bottes des laboratoires. .indirectement oui puisque elle est influencée par les politiques eux mêmes financés par les laboratoires. Saluons le courage de notre confrère le Dr Lire la suite

Répondre
 
véronique t Médecin ou Interne 18.03.2016 à 17h13

Alors vous , vous n'avez vraiment rien compris...lisez donc le commentaire ci dessous de cyrille c, tout est expliqué...

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Internat : les nouveaux stages en médecine générale font des jaloux...

Touche pas à mes stages ! La dernière initiative des deux conférences des présidents de CME et des directeurs de centres hospitaliers ne plait pas du tout au Syndicat national des enseignants de...8

Pour « 60 millions de consommateurs » : les séniors sont en overdose de médicaments

.

Une étude publiée ce jour dans « 60 millions de consommateurs » révèle que « 20% des plus de 65 ans prennent en continu au moins sept... Commenter

Soins à domicile : en Ile-de-France, les généralistes préfèrent travailler avec les paramédicaux que recourir à l'HAD

.

En Ile-de-France, les médecins généralistes prennent en charge, en moyenne, six patients complexes à domicile par semaine. Telle est la... 8

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir